La bourse est fermée
  • Dow Jones

    32 654,59
    +431,17 (+1,34 %)
     
  • Nasdaq

    11 984,52
    +321,73 (+2,76 %)
     
  • Nikkei 225

    26 659,75
    +112,70 (+0,42 %)
     
  • EUR/USD

    1,0546
    +0,0108 (+1,03 %)
     
  • HANG SENG

    20 602,52
    +652,31 (+3,27 %)
     
  • BTC-EUR

    28 604,68
    +295,67 (+1,04 %)
     
  • CMC Crypto 200

    677,00
    +434,32 (+178,97 %)
     
  • S&P 500

    4 088,85
    +80,84 (+2,02 %)
     

Foot : les droits à l'image de Mbappé, un casse-tête en sélection comme en club

On ne devient pas une superstar du football mondial sans devenir un véritable produit marketing. Kylian Mbappé l'a bien compris. Depuis le début de sa carrière, l'attaquant français, aidé par son entourage, souhaite avoir la main sur l'utilisation de son image. Par conséquent, les droits à l'image de Kylian Mbappé sont désormais au cœur des négociations avec ses dirigeants, en Bleu comme en club : égratigné par le président de la Fédération Noël Le Graët, oscillant entre Paris SG et Real Madrid, l'attaquant semble vouloir bousculer les usages en vigueur sur les droits marketing. "S'il n'accepte pas le fonctionnement il n'aura pas d'argent, c'est tout", lancé le président de la Fédération française de football (FFF) dimanche dans L'Equipe, irritant Mbappé et son entourage.

Le Graët évoquait l'épisode du refus de la star de participer en mars à un événement marketing des Bleus. C'était "pour faire bouger les lignes", avait expliqué le camp Mbappé, qui demande depuis quatre ans de rediscuter l'accord. L'entourage du joueur explique que s'il veut plus, ce n'est pas pour sa poche mais pour entièrement le redistribuer à des œuvres au foot amateur. Depuis la loi Braillard, ce qu'on appelle dans le langage courant la "prime" des joueurs en équipe de France, 25.000 euros par match, est en réalité un droit à l'image.

La star est évidemment demandée par tous les sponsors parmi les cinq joueurs nécessaires pour déclencher l'utilisation du droit à l'image collectif. Il y a eu quelques abus, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Inflation, croissance... Voici les prévisions de l'Insee pour le second trimestre 2022
Le ras-le-bol des salariés du hard-discounter Action, l’éco-prêt à taux zéro bientôt plus facile à obtenir… Le flash éco du jour
Un portrait de Marilyn Monroe peint par Warhol vendu 195 millions de dollars aux enchères, un record
Etats-Unis : 20 fournisseurs d'internet s'engagent à réduire leurs tarifs
Covid-19 : la commercialisation d'un spray nasal arrêtée

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles