Marchés français ouverture 2 h 11 min
  • Dow Jones

    31 261,90
    +8,80 (+0,03 %)
     
  • Nasdaq

    11 354,62
    -33,88 (-0,30 %)
     
  • Nikkei 225

    26 926,16
    +187,13 (+0,70 %)
     
  • EUR/USD

    1,0593
    +0,0031 (+0,30 %)
     
  • HANG SENG

    20 327,28
    -389,96 (-1,88 %)
     
  • BTC-EUR

    28 490,26
    +615,85 (+2,21 %)
     
  • CMC Crypto 200

    674,17
    +0,79 (+0,12 %)
     
  • S&P 500

    3 901,36
    +0,57 (+0,01 %)
     

Foot: Les droits à l'image de Mbappé en question, en Bleu comme en club

Egratigné par le président de la Fédération Noël Le Graët, oscillant entre Paris SG et Real Madrid, l'attaquant semble vouloir bousculer les usages en vigueur sur les droits marketing.

Les droits à l'image de Kylian Mbappé au coeur des négociations en Bleu comme en club: égratigné par le président de la Fédération Noël Le Graët, oscillant entre Paris SG et Real Madrid, l'attaquant semble vouloir bousculer les usages en vigueur sur les droits marketing.

"S'il n'accepte pas le fonctionnement il n'aura pas d'argent, c'est tout", lancé le président de la Fédération française de football (FFF) dimanche dans L'Equipe, irritant Mbappé et son entourage.

Le Graët évoquait l'épisode du refus de la star de participer en mars à un événement marketing des Bleus. C'était "pour faire bouger les lignes", avait expliqué le camp Mbappé, qui demande depuis quatre ans de rediscuter l'accord.

L'entourage du joueur explique que s'il veut plus, ce n'est pas pour sa poche mais pour entièrement le redistribuer à des oeuvres au foot amateur.

Depuis la loi Braillard, ce qu'on appelle dans le langage courant la "prime" des joueurs en équipe de France, 25.000 euros par match, est en réalité un droit à l'image.

La star est évidemment demandée par tous les sponsors parmi les cinq joueurs nécessaires pour déclencher l'utilisation du droit à l'image collectif.

Il y a eu quelques abus, comme un de ces partenaires des Bleus utilisant une silhouette en carton de Mbappé grandeur nature avec quatre joueurs épinglés dessus au format vignette pour arriver au compte de cinq...

- "Mbappé demande un droit de regard" -

"Attention au quiproquo", explique à l'AFP Gaël Mahé, agent de matches et agent sportif, "Mbappé et ses conseillers demandent seulement un droit de regard, ils ne remettent pas en cause le droit à l'image en équipe de France, seulement qu'il puisse dire non à certaines activités pas en rapport avec ses valeurs".

En revanche l'agent estime que ce "bras de fer commercial nuit à l'image du joueur", qu'il a "peut-être tort de se mettre hors-jeu en ayant l'air de demander plus que d'autres joueurs, même si l'argent n'est pas pour lui. L'équipe de France c'est un patrimoine."

Le su[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles