La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 568,82
    +87,23 (+1,35 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 109,10
    +50,05 (+1,23 %)
     
  • Dow Jones

    35 061,55
    +238,20 (+0,68 %)
     
  • EUR/USD

    1,1770
    -0,0003 (-0,02 %)
     
  • Gold future

    1 802,10
    -3,30 (-0,18 %)
     
  • BTC-EUR

    29 279,78
    +352,39 (+1,22 %)
     
  • CMC Crypto 200

    786,33
    -7,40 (-0,93 %)
     
  • Pétrole WTI

    72,17
    +0,26 (+0,36 %)
     
  • DAX

    15 669,29
    +154,75 (+1,00 %)
     
  • FTSE 100

    7 027,58
    +59,28 (+0,85 %)
     
  • Nasdaq

    14 836,99
    +152,39 (+1,04 %)
     
  • S&P 500

    4 411,79
    +44,31 (+1,01 %)
     
  • Nikkei 225

    27 548,00
    +159,80 (+0,58 %)
     
  • HANG SENG

    27 321,98
    -401,86 (-1,45 %)
     
  • GBP/USD

    1,3754
    -0,0013 (-0,10 %)
     

Foot - Copa America - Victoire du Brésil face à la Colombie à la Copa America, avec une action contestée sur l'égalisation

·2 min de lecture

Le Brésil s'est imposé face à la Colombie (2-1), mercredi en Copa America, après avoir égalisé sur une action contestée par les Colombiens après que l'arbitre a touché le ballon. Casemiro a inscrit le but victorieux après dix minutes de temps additionnel. Longtemps mené au score, le Brésil a arraché la victoire face à la Colombie (2-1) au bout du suspense pour maintenir son carton plein en Copa America, grâce à un but de Casemiro sur un corner de Neymar, mercredi, à Rio de Janeiro. Le match avait pourtant mal commencé pour la Seleçao, qui avait vu l'ailier de Porto Luis Diaz ouvrir le score dès la dixième minute d'un splendide ciseau acrobatique, le plus beau but depuis le début du tournoi. Mais le pays hôte a réussi à empocher son troisième succès en autant de rencontres grâce à deux buts de la tête, marqués par Roberto Firmino (78e) et Casemiro (90e+10). voir aussi le résumé en vidéo de Brésil-Colombie Cette victoire brésilienne a été entachée d'une vive polémique. La rencontre a dû aller jusqu'à la centième minute à cause de longues réclamations des Colombiens, qui ont demandé en vain l'annulation du but égalisateur brésilien, l'arbitre Nestor Pitana ayant touché le ballon involontairement lors de l'action (voir ci-dessous) Contrairement à ses quatre derniers matches sous le maillot brésilien, Neymar n'a pas marqué, mais il a frappé le poteau (65e) avant de trouver la tête de Casemiro sur corner pour lui offrir le but de la victoire au terme des dix interminables minutes de temps additionnel. lire aussi Calendrier et résultats de la Copa America Ce que dit la règle dans la loi du jeu n°9 Le jeu doit s'arrêter si le le ballon touche un arbitre, reste sur le terrain et :
. une équipe peut entamer une attaque prometteuse (ce qui n'était pas le cas selon l'arbitre, après consultation du VAR, sur l'égalisation des Brésiliens),
. ou entre directement dans le but,
. ou est récupéré par l'équipe adverse.
Dans tous ces cas de figure, le jeu doit reprendre par une balle à terre.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles