La bourse ferme dans 2 h 34 min
  • CAC 40

    7 154,17
    -18,81 (-0,26 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 273,88
    +5,60 (+0,13 %)
     
  • Dow Jones

    35 028,65
    -339,82 (-0,96 %)
     
  • EUR/USD

    1,1360
    +0,0013 (+0,11 %)
     
  • Gold future

    1 843,70
    +0,50 (+0,03 %)
     
  • BTC-EUR

    37 352,80
    -29,05 (-0,08 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 008,40
    +13,65 (+1,37 %)
     
  • Pétrole WTI

    86,47
    -0,49 (-0,56 %)
     
  • DAX

    15 829,48
    +19,76 (+0,12 %)
     
  • FTSE 100

    7 577,66
    -12,00 (-0,16 %)
     
  • Nasdaq

    14 340,25
    -166,64 (-1,15 %)
     
  • S&P 500

    4 532,76
    -44,35 (-0,97 %)
     
  • Nikkei 225

    27 772,93
    +305,70 (+1,11 %)
     
  • HANG SENG

    24 952,35
    +824,50 (+3,42 %)
     
  • GBP/USD

    1,3627
    +0,0015 (+0,11 %)
     

Foot - BEL - Débordements et arrêt du derby entre le Standard et Charleroi en Belgique

·2 min de lecture

Le derby wallon entre le Standard de Liège et Charleroi a été définitivement arrêté en fin de match, en raison des jets de fumigènes de la part des supporters liégeois sur la pelouse. Le Standard était mené (3-0). Le match de la 17e journée du championnat de Belgique entre le Standard de Liège et Charleroi a été définitivement arrêté à la 88e minute à la suite des jets de fumigènes et un envahissement de terrain des fans liégeois, dimanche soir. Alors que Charleroi menait (3-0), l'arbitre a renvoyé les joueurs aux vestiaires tandis que plusieurs supporters locaux étaient rentrés sur le terrain en face de la tribune occupée par les fans « carolos », forçant plusieurs dizaines de policiers à intervenir. lire aussi L'Union Saint-Gilloise, étonnant leader de Première division belge, fait sensation La rencontre avait déjà été temporairement interrompue peu après l'heure de jeu après des premiers jets d'engins pyrotechniques en direction des joueurs, les supporters « Rouches » n'hésitant pas à viser leur propre gardien de but, Arnaud Bodart.

L'arbitre de la rencontre a alors décidé, comme le veut la procédure, d'arrêter définitivement la rencontre. Selon le règlement du championnat belge, le Standard devrait perdre sur un forfait (0-3) et écoper de 50 000 euros d'amende.
Le Standard, qui connaît depuis plusieurs semaines une crise sportive et financière, n'occupe que la 13e place du classement tandis que Charleroi pointe en quatrième position d'un championnat actuellement dominé par l'Union Saint-Gilloise, promue en D1 cette saison. lire aussi Le classement de la Pro League

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles