Marchés français ouverture 4 h 34 min
  • Dow Jones

    35 911,81
    -201,79 (-0,56 %)
     
  • Nasdaq

    14 893,75
    +86,95 (+0,59 %)
     
  • Nikkei 225

    28 318,54
    +194,26 (+0,69 %)
     
  • EUR/USD

    1,1422
    +0,0007 (+0,06 %)
     
  • HANG SENG

    24 200,13
    -183,19 (-0,75 %)
     
  • BTC-EUR

    37 651,26
    -279,41 (-0,74 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 036,30
    +10,57 (+1,03 %)
     
  • S&P 500

    4 662,85
    +3,82 (+0,08 %)
     

Foot - Ballon d'Or - Presse - Pour la presse argentine, le Ballon d'Or de Lionel Messi « porte le sceau de la sélection nationale »

·2 min de lecture

Salué par la presse argentine et espagnole, le sacre de Lionel Messi a tout de même fait grincer des dents en Allemagne, où évolue Robert Lewandowski, deuxième du classement. Un septième Ballon d'Or pour Lionel Messi peut-être, mais avec un goût bien particulier. C'est ce qu'a relevé Claudio Mauri dans les colonnes du quotidien argentin La Nacion ce mardi, au lendemain du sacre de l'attaquant parisien au théâtre du Châtelet. lire aussi Les sept merveilles de Lionel Messi, élu Ballon d'Or 2021 « Pas parce qu'il l'a gagné à 34 ans, alors que sa technique ne semble pas encore être détrônée par la nouvelle génération. Pas parce que sa longévité extraordinaire s'étire sur les probables dernières années de sa carrière. [...] Ce Ballon d'Or est spécial pour Messi car il peut en dissoudre l'or et le plonger dans un bain azur et blanc, ou tout au moins l'envelopper du maillot argentin. Ce trophée est né de sa conquête de la Copa America, enfant de sa vie en sélection qui l'a tant fait souffrir et tant frustré. » Même analyse en une du quotidien argentin Clarin : « Un Ballon d'Or qui porte le sceau de la sélection nationale. » En Espagne, « Messi monte au septième ciel », annonce le quotidien madrilène Marca, qui se félicite d'« un Ballon d'Or qui complète un palmarès inégalable »... mais choisit d'offrir les deux tiers de sa une au Ballon d'Or féminin d'Alexia Putellas, l'étoile barcelonaise.

« Malaise à Madrid » « Ils sont en or », se réjouit AS sur sa une après cette « journée historique du Ballon d'Or », tout en relevant un « malaise à Madrid » avec la quatrième place de Karim Benzema. lire aussi Le classement complet du Ballon d'Or El Mundo Deportivo, de son côté, associe les deux ballons d'or sous le titre « de l'or bleu et rouge », en référence à la maison barcelonaise.

« Un vote scandale » pour la presse allemande Et puis il y a les mécontents, Bild en tête. Le quotidien allemand s'indigne dans le coin droit de sa une : « Lewandowski berné, Messi sacré ». « Un vote scandale : Lewandowski seulement deuxième, pourquoi toujours Messi ? », s'interroge le tabloïd dans son papier principal. Des regrets qui ont trouvé un écho du côté de Tuttosport : « Septième trophée pour Messi, mais Lewandowski premier de la rédaction de Tuttosport », glisse le quotidien sportif italien en manchette de son édition de ce mardi.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles