La bourse ferme dans 5 h 26 min
  • CAC 40

    6 208,26
    +24,16 (+0,39 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 976,07
    +9,08 (+0,23 %)
     
  • Dow Jones

    33 677,27
    -68,13 (-0,20 %)
     
  • EUR/USD

    1,1962
    +0,0007 (+0,06 %)
     
  • Gold future

    1 742,50
    -5,10 (-0,29 %)
     
  • BTC-EUR

    53 261,67
    +467,85 (+0,89 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 370,97
    +76,98 (+5,95 %)
     
  • Pétrole WTI

    61,23
    +1,05 (+1,74 %)
     
  • DAX

    15 234,78
    +0,42 (+0,00 %)
     
  • FTSE 100

    6 904,39
    +13,90 (+0,20 %)
     
  • Nasdaq

    13 996,10
    +146,10 (+1,05 %)
     
  • S&P 500

    4 141,59
    +13,60 (+0,33 %)
     
  • Nikkei 225

    29 620,99
    -130,61 (-0,44 %)
     
  • HANG SENG

    28 900,83
    +403,58 (+1,42 %)
     
  • GBP/USD

    1,3772
    +0,0020 (+0,15 %)
     

Foot - ANG - Premier League : Everton enchaîne et se rapproche de la Ligue des champions

L'Equipe.fr
·1 min de lecture

Vainqueur de Southampton (1-0), Everton est revenu à hauteur de Liverpool et ne pointe plus qu'à deux points de West Ham, le quatrième. Richarlison a offert la victoire aux Toffees en début de match. Everton a fait coup double, ce lundi. En battant Southampton (1-0), il est revenu à hauteur de Liverpool, son rival honni qu'il a dernièrement mis à terre à Anfield (2-0, le 20 février), avec un match de plus à jouer. Surtout, ce succès a permis à la formation de Carlo Ancelotti de revenir à deux petites longueurs de la quatrième place, détenue par West Ham, synonyme de qualification pour la Ligue des champions. lire aussi Le classement du Championnat d'Angleterre 8 défaites en 9 matches pour Southampton Les Toffees ont empoché les trois points grâce à Richarlison. Déjà buteur lors des deux précédents matches d'Everton, le Brésilien a remis ça. Bien lancé par Sigurdsson, l'attaquant a éliminé Forster, avant de marquer dans le but vide (1-0, 9e). Un quart d'heure plus tard, Keane a bien cru avoir doublé la mise de la tête, mais Holgate était hors-jeu sur la remise, et le VAR a sévi (26e) Qu'importe pour Everton, l'essentiel était fait. Southampton, de son côté, n'en finit plus de sombrer. Sixièmes début janvier, les Saints restent sur une série abominable, avec un minuscule point pris lors de leurs neuf derniers matches de Championnat, et se trouvent désormais 14es.