Marchés français ouverture 8 min
  • Dow Jones

    31 802,44
    +306,14 (+0,97 %)
     
  • Nasdaq

    12 609,16
    -310,99 (-2,41 %)
     
  • Nikkei 225

    29 027,94
    +284,69 (+0,99 %)
     
  • EUR/USD

    1,1888
    +0,0035 (+0,30 %)
     
  • HANG SENG

    28 612,09
    +71,26 (+0,25 %)
     
  • BTC-EUR

    45 260,88
    +2 582,89 (+6,05 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 084,40
    +60,19 (+5,88 %)
     
  • S&P 500

    3 821,35
    -20,59 (-0,54 %)
     

Foot - ANG - Chelsea - Thomas Tuchel commence par un nul avec Chelsea

L'Equipe.fr
·3 min de lecture

Pour sa première sur le banc de Chelsea, l'ancien entraîneur du Paris-SG Thomas Tuchel a concédé un nul (0-0) ce mercredi soir face à Wolverhampton. Le match : 0-0 À l'été 2018, Thomas Tuchel avait lancé son aventure parisienne par une large victoire contre Monaco lors du Trophée des champions (4-0). Sur le banc de Chelsea depuis 24 heures, l'Allemand a dû, cette fois, se contenter d'un nul (0-0), ce mercredi soir face à Wolverhampton. À l'issue d'un match longtemps insipide, les Blues, dangereux dans la dernière demi-heure sur une frappe de Chilwell (61e), une tentative de Kovacic juste à côté (82e), une reprise d'Hudson Odoi (86e) ou une tête détournée d'Havertz (90e+3), ne sont jamais parvenus durablement à déséquilibrer un bloc de Wolverhampton très compact. lire aussi Le film de Chelsea-Wolverhampton Dans son schéma en 4-2-3-1, permutable sur séquences en un 3-4-3, avec au milieu le double pivot Kovacic-Jorginho, Chelsea, malgré une forte possession de balle (79 %), a éprouvé des difficultés à changer de rythme. L'animation offensive sera clairement l'un des chantiers de Thomas Tuchel. Le choix d'installer Olivier Giroud en pointe, devant Kai Havertz, n'est jamais apparu payant. Malgré l'activité d'Hudson-Odoi, à l'origine de plusieurs situations dangereuses, les Wolves, autour d'un Willy Boly dominant, ont globalement bien géré les rares situations de surnombre. Les hommes de Nuno Espírito Santo auraient même pu, en fin de match, sur un exploit individuel de Neto - louche sur la transversale (71e) - s'offrir leur première victoire sur les sept derniers matches (4 défaites, 3 nuls). À l'issue de la rencontre, Chelsea est 8e avec 30 points, Wolverhampton, 13e avec 23 points. Le joueur : la frustration de Giroud L'identité de l'attaquant axial était l'une des inconnues de la soirée. Malgré le triplé de Tammy Abraham dimanche en Cup face à Luton (3-1), Thomas Tuchel avait choisi de titulariser Olivier Giroud face à Wolverhampton. Le Français, dont le dernier but remonte à fin décembre, a vécu une soirée frustrante. Installé en pointe, Giroud a eu des difficultés à être trouvé dans de bonnes conditions. Englué dans la densité défensive des Wolves, muselé par un bon Willy Boly, l'ancien buteur d'Arsenal a eu quatre situations à gérer. Trop court sur un centre précis d'Hudson-Odoi d'entrée (5e), Giroud aura mis cinquante minutes à se retrouver ensuite face à la cage de Rui Patricio. À l'heure de jeu : le temps de voir sa reprise de la tête passer au dessus (59e), de tenter sa chance dans un angle très fermé (61e) et de mal gérer un centre de Ziyech (64e). Un match frustrant achevé sur le banc après son remplacement par Abraham (76e). lire aussi Le classement de Premier League Le fait du match : Tuchel, des premiers choix pas (encore) payants Une seule séance. Thomas Tuchel n'avait eu qu'une heure et demie mardi pour faire ses premiers choix. Pour sa première rencontre, le technicien allemand avait choisi de mettre de l'expérience dans son onze (installé dans un schéma hybride en 4-2-3-1). Mason Mount et Tammy Abraham ont dû ainsi attendre la fin de match pour entrer. Un choix plutôt logique au vu du peu de préparation qui n'a donc pas débouché sur un succès. Globalement, l'animation offensive des Blues a été déficiente. Le choix de Tuchel de titulariser Kai Havertz n'a pas payé. Le double pivot Kovacic-Jorginho n'a pas été inintéressant. Tuchel pourra se féliciter de l'animation de son côté droit où Hudson-Odoi a fait des différences.