Marchés français ouverture 2 h 46 min
  • Dow Jones

    34 160,78
    -7,31 (-0,02 %)
     
  • Nasdaq

    13 352,78
    -189,34 (-1,40 %)
     
  • Nikkei 225

    26 700,64
    +530,34 (+2,03 %)
     
  • EUR/USD

    1,1154
    +0,0007 (+0,07 %)
     
  • HANG SENG

    23 606,45
    -200,55 (-0,84 %)
     
  • BTC-EUR

    33 335,12
    +855,94 (+2,64 %)
     
  • CMC Crypto 200

    842,48
    +22,97 (+2,80 %)
     
  • S&P 500

    4 326,51
    -23,42 (-0,54 %)
     

Fonds verts: « Savoir combiner performance et impact positif »

·2 min de lecture

L'offre de fonds verts et de fonds "responsables" s'est considérablement élargie. Les investisseurs peuvent désormais choisir en fonction de leurs priorité et degré d'engagement.

"Pendant le premier confinement, en 2020, des clients m'ont appelé car ils voulaient savoir comment leur épargne pouvait être utile à la société. De plus en plus d'épargnants veulent désormais donner du sens à leurs investissements. Ils veulent à la fois de la performance et un impact positif sur le monde, on ne peut pas distinguer l'un de l'autre. L'offre est aujourd'hui beaucoup plus riche, plus concrète, mais attention à ne pas céder aux modes et aux effets d'annonces. Il faut rester attentif aux labels et être accompagné pour choisir au mieux selon son profil et ses objectifs.

A la Société générale, nous avons lancé en février une offre d'épargne 100% responsable en architecture ouverte, regroupant vingt fonds portés par des sociétés de gestion spécialisées dans ces thématiques, comme Amundi, BlackRock, DNCA Finance, La Financière de l'Echiquier ou Mirova. Pour les clients de notre banque privée, nous avons aussi créé une gestion sous mandat ISR (investissement socialement responsable) et proposons l'accès à Lumo, une plateforme de financement participatif qui investit dans des énergies renouvelables, avec un rendement cible de 4 à 6% par an."

Le contrepoint de Challenges

La finance n'a pas attendu la COP26 pour apporter sa contribution à l'environnement. Depuis plusieurs années, toutes les sociétés de gestion annoncent intégrer plus de critères extra-financiers dans leurs fonds. Pour aider les épargnants à s'y retrouver et éviter le greenwashing, , qui valide une véritable démarche ESG (environnement, social et gouvernance). A ce jour, il a été attribué à 813 fonds pesant 670 milliards d'euros. ) entrée en vigueur en mars dernier distingue, d'une part, ceux qui ne font qu'appliquer des critères ESG (la majorité des fonds responsables) et excluant certaines entreprises ou secteurs et, d'autre part, ceux, plus ambitieux, dont l'objectif principal est de contribuer à une amélioration en investissant dans des entreprises ayant un impact mesurable, sur le réchauffem[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles