Marchés français ouverture 8 h 4 min
  • Dow Jones

    33 999,04
    +18,72 (+0,06 %)
     
  • Nasdaq

    12 965,34
    +27,22 (+0,21 %)
     
  • Nikkei 225

    28 942,14
    -280,63 (-0,96 %)
     
  • EUR/USD

    1,0090
    -0,0090 (-0,89 %)
     
  • HANG SENG

    19 763,91
    -158,54 (-0,80 %)
     
  • BTC-EUR

    23 173,33
    -170,16 (-0,73 %)
     
  • CMC Crypto 200

    558,74
    +1,01 (+0,18 %)
     
  • S&P 500

    4 283,74
    +9,70 (+0,23 %)
     

Fonds techno : anticipez l’inévitable rebond

Est-ce le moment de réinvestir? Le Nasdaq, le marché américain des valeurs technologiques a perdu jusqu’à 30% sur son plus-haut (-17% depuis le début de l’année). Et la moindre déception précipite la chute des titres: à fin mai Netflix perdait 68% depuis le début de l’année, Paypal 55%, Meta Platforms (ex-Facebook) 40%. Après avoir misé sur les valeurs du numérique durant les confinements, les investisseurs leur ont préféré les valeurs cycliques et l’énergie. «Nos clients ont nettement diminué leurs investissements sur les fonds technologiques mais ils ne les vendent pas», nuance cependant Gilles Belloir, directeur général de Placement-direct.fr. Profiter de l'essor d'Internet Paradoxalement, la chute s’est produite au moment où les acteurs de la numérisation de l’économie engrangeaient des bénéfices records, souvent supérieurs aux attentes des analystes. Mais la hausse rapide des taux d’intérêt leur a fait de l’ombre comme à toutes les valeurs dites de croissance car elle réduit les projections de gains. D’autant plus que l’inflation et les troubles économiques liés au conflit ukrainien accroissent le risque d’un ralentissement de leur croissance. «Les investisseurs attendent que les sociétés fassent la lumière sur leur manière de traverser la crise actuelle», explique Stéphane Nières-Tavernier, gérant de Tocqueville Technology ISR. «Certains sont confrontés à la hausse de leurs coûts de production ou à des ruptures d’approvisionnement (notamment sur les puces). L’e-commerce et les paiements peuvent être affectés par le recul de la consommation et les commandes de services et logiciels, et souffrir de restrictions budgétaires.» «Je reste convaincu qu’il faut investir dans les sociétés qui bénéficient de l’essor de l’analyse des données, de l’internet et de la sécurité informatique», argumente Ramon Esteruelas, spécialiste des investissements Cliquez ici pour lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles