La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 385,51
    +28,42 (+0,45 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 034,25
    +34,81 (+0,87 %)
     
  • Dow Jones

    34 777,76
    +229,23 (+0,66 %)
     
  • EUR/USD

    1,2167
    +0,0098 (+0,82 %)
     
  • Gold future

    1 832,00
    +16,30 (+0,90 %)
     
  • BTC-EUR

    48 558,77
    +741,86 (+1,55 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 480,07
    +44,28 (+3,08 %)
     
  • Pétrole WTI

    64,82
    +0,11 (+0,17 %)
     
  • DAX

    15 399,65
    +202,91 (+1,34 %)
     
  • FTSE 100

    7 129,71
    +53,54 (+0,76 %)
     
  • Nasdaq

    13 752,24
    +119,39 (+0,88 %)
     
  • S&P 500

    4 232,60
    +30,98 (+0,74 %)
     
  • Nikkei 225

    29 357,82
    +26,45 (+0,09 %)
     
  • HANG SENG

    28 610,65
    -26,81 (-0,09 %)
     
  • GBP/USD

    1,3990
    +0,0098 (+0,70 %)
     

Fonds de solidarité maintenu en mai, "sur-mesure" en juin : l'accompagnement des entreprises se poursuit

·1 min de lecture

Fonds de solidarité maintenu en intégralité en mai. Le déconfinement annoncé par le gouvernement sera synonyme d'un maintien de l'accompagnement pour les entreprises, selon l'exécutif. Malgré la réouverture partielle des commerces et des terrasses de restaurants et de cafés, prévue le 19 mai selon le calendrier d'allégements des restrictions annoncé la semaine dernière, le fonds de solidarité sera gardé "en intégralité" au mois de mai a annoncé lundi sur RTL Bruno Le Maire, ministre de l'Economie. Au mois de juin, la diversité des situations entraînera l'application d'aides "sur-mesure", a-t-il précisé. 

Lire aussi - Covid-19 : entre impatience et appréhension, les bars et restaurants se préparent à leur réouverture

Conditions d'indemnisation des pertes assouplies en juin. A partir du mois de juin, exit la justification d'une perte de chiffre d'affaires de 50% : le fonds de solidarité sera accessible pour les hôteliers, cafés, restaurants, le secteur de la culture et de l'évènementiel peu importe leurs pertes, a assuré le ministre de l'Economie, prenant l'exemple d'un "restaurateur qui rouvre mais uniquement en terrasse, qui va perdre 30-40% de son chiffre d’affaires". Ce dernier sera éligible au fonds de solidarité avec un chiffre d'indemnisation encore à définir. "Nous sommes en pleine négociation pour déterminer quel sera ce pourcentage de dégressivité du fonds de solidarité et quelle sera sa durée, car il peut être nécessaire de prévoir cinq à six mois de dégressivité le...


Lire la suite sur LeJDD