Marchés français ouverture 22 min
  • Dow Jones

    31 961,86
    +424,51 (+1,35 %)
     
  • Nasdaq

    13 597,97
    0,00 (0,00 %)
     
  • Nikkei 225

    30 168,27
    +496,57 (+1,67 %)
     
  • EUR/USD

    1,2176
    +0,0007 (+0,06 %)
     
  • HANG SENG

    30 149,82
    +431,58 (+1,45 %)
     
  • BTC-EUR

    41 502,23
    +324,59 (+0,79 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 010,09
    +15,43 (+1,55 %)
     
  • S&P 500

    3 925,43
    +44,06 (+1,14 %)
     

Fonds de solidarité: Bercy a identifié 23.000 versements "probablement indus"

·1 min de lecture

Le ministère de l'Economie a identifié 23.000 versements "probablement indus" à des entreprises qui ont fait appel au fonds de solidarité. Soit un montant global de 30 millions d'euros.

Le a identifié 23.000 versements "probablement indus" à des entreprises qui ont fait appel au fonds de solidarité. Ce qui représente un montant global de 30 millions d'euros, a-t-il indiqué ce mardi. Des contrôles fiscaux vont évaluer ces dossiers qui pourront faire face à des poursuites pénales en cas de fraude avérée, a précisé à l'AFP le cabinet du ministre des Petites et moyennes entreprises, Alain Griset, confirmant une information de RTL.

Ce processus de contrôle et de vérification a déjà permis à l'Etat de récupérer 3 millions d'euros d'aides indûment versées. Le gouvernement veut "lutter contre toutes les fraudes pour qu'un euro dépensé soit un euro utile à l'économie et non aux fraudeurs", a souligné le . A l'heure actuelle, 300.000 demandes d'aides font encore "l'objet de vérification par la cellule dédiée" composée de 50 agents.

Le ministre de l'Economie avait annoncé lundi le recrutement de 250 contractuels supplémentaires pour renforcer cette cellule et accélérer le traitement des demandes. Le fonds de solidarité mis en place pour soutenir les entreprises en difficulté dans le contexte de la crise sanitaire a bénéficié à deux millions d'entreprises pour un montant de 14 milliards d'euros depuis le mois d'avril.

(avec AFP)

Retrouvez cet article sur challenges.fr

A lire aussi