Publicité
La bourse ferme dans 6 h 13 min
  • CAC 40

    7 925,54
    -1,89 (-0,02 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 887,31
    +9,54 (+0,20 %)
     
  • Dow Jones

    38 996,39
    +47,37 (+0,12 %)
     
  • EUR/USD

    1,0807
    0,0000 (-0,00 %)
     
  • Gold future

    2 055,40
    +0,70 (+0,03 %)
     
  • Bitcoin EUR

    57 424,68
    -316,19 (-0,55 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,37
    +1,11 (+1,42 %)
     
  • DAX

    17 767,46
    +89,27 (+0,50 %)
     
  • FTSE 100

    7 684,43
    +54,41 (+0,71 %)
     
  • Nasdaq

    16 091,92
    +144,18 (+0,90 %)
     
  • S&P 500

    5 096,27
    +26,51 (+0,52 %)
     
  • Nikkei 225

    39 910,82
    +744,63 (+1,90 %)
     
  • HANG SENG

    16 589,44
    +78,00 (+0,47 %)
     
  • GBP/USD

    1,2624
    -0,0002 (-0,02 %)
     

Le Fonds européen de titrisation d’opportunités de croissance élevée commente le communiqué de presse émis par Tony G Co-Investment Holdings Ltd.

LUXEMBOURG, February 13, 2024--(BUSINESS WIRE)--Le Fonds européen de titrisation d’opportunités de croissance élevée (le « Fonds »), agissant par l’intermédiaire et représenté par European High Growth Opportunities Manco SA, chacun étant un véhicule d’investissement conseillé par Alpha Blue Ocean, réagit à un communiqué de presse daté du 1er février 2024 publié par Tony G Co-Investment Holdings Ltd. (la « Société »), en vertu duquel la Société a affirmé qu’elle n’était pas liée par ses obligations en vertu des conditions de la débenture convertible de la Société d’un montant en capital de 1 288 000 $ datée du 10 août 2021 (la « Débenture ») et a prétendu émettre des actions en faveur du Fonds.

Le Fonds souhaite informer les actionnaires de la Société que le Fonds rejette la prétendue émission d’actions et continue d’alléguer que la Société est liée par ses obligations en vertu de la Débenture et qu’elle ne les respecte pas. Le Fonds continue de poursuivre sa réclamation contre la Société qui sera entendue par la Cour supérieure de justice de l’Ontario (la « Cour ») le 22 novembre 2024. Le Fonds rappelle à la direction et au conseil d’administration de la Société qu’ils sont liés par leurs obligations fiduciaires envers la Société et toutes les parties prenantes.

De plus, étant donné les actions de la Société, de sa direction et de son conseil d’administration, y compris MM. Antanas Guoga et Ron Akram, le Fonds explore actuellement toutes les autres voies de recours disponibles, y compris le recours en oppression et le recours auprès de la Bourse canadienne des valeurs mobilières (la « CSE ») et de la Commission des valeurs mobilières de l’Ontario à l’égard de cette affaire.

De l’avis du Fonds, la Société n’a pas fourni d’indications claires au marché concernant ses obligations en vertu de la Débenture et de la plainte déposée par le Fonds ni ne s’est conformée à ses obligations de publier des communiqués de presse concernant les changements importants. La position du Fonds est la suivante :

  • Suite à la survenance de plusieurs cas de défaut en vertu de la Débenture et de l’accord de souscription sous-jacent (y compris le manquement de la Société à émettre des titres au Fonds en temps opportun et la suspension de la négociation des titres de la Société à la CSE le 6 juin 2022), le Fonds a exercé ses droits en vertu de la Débenture le 21 novembre 2022 et a exigé de la Société le paiement immédiat de la somme de 1 288 000 $ en numéraire conformément aux conditions de la Débenture ;

  • Bien que les sommes dues par la Société au Fonds produisent des intérêts au taux de 40 % par an, composés mensuellement, la Société a fait fi de son obligation de rembourser le Fonds pendant plus d’un an, se concentrant plutôt sur la réalisation d’une série de transactions entre parties liées qui, selon le Fonds, érodent la valeur des parties prenantes au profit d’initiés ;

  • Le 7 décembre 2022, le Fonds a été contraint d’engager une procédure devant la Cour pour, entre autres, le paiement de 1 288 000 $, plus des intérêts au taux de 40 % par an, composés mensuellement ; et

  • En novembre 2023, le Fonds a accepté d’entamer des discussions de règlement avec la Société et, pour illustrer les efforts de bonne foi du Fonds visant à résoudre le litige, a accepté de prolonger certaines échéances de la Cour, mais la Société a soudainement mis fin aux discussions de règlement par la prétendue émission unilatérale d’actions au Fonds et le communiqué de presse qui l’accompagnait le 1er février 2024, ce qui, selon le Fonds, représente de manière erronée la responsabilité de la Société.

Le Fonds nie la validité de l’émission d’actions au Fonds et continuera à chercher un recours contre la Société par le biais de son litige devant la Cour.

Le Fonds regrette d’avoir à intenter une action en justice contre la Société afin que celle-ci se conforme à ses obligations en vertu de la Débenture et souhaite mettre rapidement un terme à ces distractions.

À propos du Fonds européen de titrisation d’opportunités de croissance élevée

Le Fonds européen de titrisation d’opportunités de croissance élevée est un fonds basé au Luxembourg dont l’activité consiste à investir dans des sociétés à forte croissance.

Déclarations prospectives

Le présent communiqué de presse contient des déclarations prospectives. Toutes les déclarations contenues dans ce communiqué de presse qui ne sont pas clairement de nature historique ou qui dépendent nécessairement d’événements futurs sont des déclarations prospectives, et les mots « anticiper », « croire », « s’attendre à », « estimer », « planifier », « avoir l’intention de » et autres expressions similaires sont généralement destinés à identifier les déclarations prospectives. Ces déclarations sont basées sur les attentes actuelles du Fonds et sur les informations actuellement disponibles. Elles ne garantissent pas les performances futures, impliquent certains risques et incertitudes difficilement prévisibles et reposent sur des hypothèses concernant des événements futurs qui peuvent s’avérer inexactes. Les déclarations prospectives sont soumises à un certain nombre de risques et d’incertitudes, dont beaucoup échappent à la capacité du Fonds à les contrôler ou à les prévoir, et qui peuvent faire en sorte que les résultats réels diffèrent matériellement de ceux mentionnés dans les déclarations prospectives. Les déclarations prospectives contenues dans ce communiqué de presse comprennent, entre autres, des déclarations concernant les intentions du Fonds à l’égard de la Débenture et du litige (y compris tout règlement potentiel de celui-ci et la conduite de la Société à cet égard). Les facteurs qui pourraient faire en sorte que les résultats ou les événements réels diffèrent sensiblement des attentes actuelles comprennent, entre autres, sans s’y limiter, le fait que le litige sera résolu d’une manière défavorable à la Société et que la Société sera tenue de payer des montants ou d’émettre des actions au Fonds dans le cadre de la défense ou de la résolution du litige ou en rapport avec celui-ci. Les déclarations prospectives incluses dans ce communiqué de presse sont faites à la date de ce communiqué de presse et le Fonds n’assume aucune obligation de mettre à jour les déclarations prospectives contenues dans ce communiqué de presse, sauf si la loi applicable l’exige.

Ni la CSE ni son prestataire de services de régulation n’acceptent la responsabilité de l’adéquation ou de l’exactitude de ce communiqué de presse.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Consultez la version source sur businesswire.com : https://www.businesswire.com/news/home/20240212885907/fr/

Contacts

pr@abo.co