La bourse ferme dans 6 h 5 min

Le fonds BlackRock accusé d'être le grand gagnant de la réforme des retraites

1 / 2

Le fonds BlackRock accusé d'être le grand gagnant de la réforme des retraites

Le fonds d'investissements américain BlackRock ne s'attendait peut-être pas à cette attaque. Le premier gérant d'actifs mondial, avec pas moins de 6.840 milliards de dollars d’actifs, est accusé par L'Humanité et Mediapart d'avoir plus ou moins influencé la philosophie de la réforme générale des retraites présentée mercredi par le gouvernement. Et d'être ainsi l'un des premiers gagnants de la réforme. 

"Le président de la République et le gouvernement sont prêts à bloquer durablement le pays, à faire vivre aux Français, qu'ils soient grévistes ou non, des jours difficiles, pour une réforme qui n'est approuvée que par le seul Medef et plus exactement par le haut du panier du patronat. (...) Cela, le patronat le voulait, le pouvoir le veut en se conformant, comme on l'a révélé, à la check-list du fonds de pension BlackRock. Il le veut et il le tente", peut-on ainsi lire dans le quotidien communiste.

La réforme de l'épargne retraite saluée

"BlackRock souffle ses conseils pour la capitalisation à l'oreille du pouvoir" et veut "dynamiter la retraite par répartition" accuse de son côté Mediapart. Un député LR, Olivier Marleix (Eure-et-Loire), est sur la même ligne déclarant que "si votre réforme va à son terme, les affaires de BlackRock en France prendront un formidable essor".

Pourquoi ces attaques en rafale? Dans une note de juin dernier (accessible à tous), BlackRock saluait la réforme de l'épargne-retraite (et en particulier...

Lire la suite sur BFM Business

A lire aussi