La bourse ferme dans 4 h 56 min
  • CAC 40

    5 610,22
    -1,47 (-0,03 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 598,25
    -1,30 (-0,04 %)
     
  • Dow Jones

    30 814,26
    -177,24 (-0,57 %)
     
  • EUR/USD

    1,2077
    -0,0007 (-0,06 %)
     
  • Gold future

    1 833,50
    +3,60 (+0,20 %)
     
  • BTC-EUR

    29 824,85
    -58,66 (-0,20 %)
     
  • CMC Crypto 200

    698,83
    -36,31 (-4,94 %)
     
  • Pétrole WTI

    52,49
    +0,13 (+0,25 %)
     
  • DAX

    13 824,03
    +36,30 (+0,26 %)
     
  • FTSE 100

    6 737,43
    +1,72 (+0,03 %)
     
  • Nasdaq

    12 998,50
    -114,10 (-0,87 %)
     
  • S&P 500

    3 768,25
    -27,29 (-0,72 %)
     
  • Nikkei 225

    28 242,21
    -276,97 (-0,97 %)
     
  • HANG SENG

    28 862,77
    +288,91 (+1,01 %)
     
  • GBP/USD

    1,3555
    -0,0028 (-0,21 %)
     

Fondation kENUP: la BEI lance un programme doté de 50 millions d’euros en faveur de la fabrication de médicaments en Afrique

·4 min de lecture

La Banque européenne d’investissement a lancé aujourd’hui le tout premier programme de renforcement de la production locale d’ingrédients pharmaceutiques actifs en Afrique et d’augmentation de la production de médicaments essentiels pour améliorer la santé publique. Dotée de 50 millions d’euros et lancée en collaboration avec la Fondation kENUP, cette nouvelle initiative d’investissement pharmaceutique de la BEI contribuera à réduire la dépendance à l’égard des importations de médicaments et à remédier aux faiblesses de la chaîne d’approvisionnement médicale liées à la COVID-19.

Ce communiqué de presse contient des éléments multimédias. Voir le communiqué complet ici : https://www.businesswire.com/news/home/20201217005966/fr/

kENUP Foundation: EIB Launches EUR 50 Million Africa Pharmaceutical Manufacturing Initiative (Photo: Business Wire)

Le programme améliorera la disponibilité des spécialités pharmaceutiques et s’attaquera aux défis liés à la chaîne d’approvisionnement qui nuisent actuellement à la santé publique en Afrique. La nouvelle initiative est alignée sur les objectifs de l’Organisation mondiale de la santé et sur la coopération récemment annoncée entre la BEI et l’OMS afin de lutter contre la COVID-19 et de renforcer la résilience des systèmes de santé pour mieux affronter toute future pandémie.

L’augmentation de l’investissement dans le secteur pharmaceutique africain contribuera à protéger des millions de personnes contre les maladies et les handicaps et à renforcer la résilience face aux pandémies actuelles et futures.

«Il est crucial d’accélérer l’investissement dans les médicaments à impact élevé en Afrique afin d’améliorer la santé publique, de remédier aux faiblesses de la chaîne d’approvisionnement médicale et de libérer le développement économique à long terme. La Banque européenne d’investissement est heureuse de lancer la toute première initiative de financement visant à développer la production locale d’ingrédients pharmaceutiques actifs en Afrique. Conçu avec des experts africains et internationaux, ce programme est fondé sur l’exceptionnelle expérience technique mondiale de la BEI et son expertise en matière de financement des investissements dans la santé et l’innovation», a déclaré Thomas Östros, vice-président de la Banque européenne d’investissement.

«La COVID-19 a révélé la fragilité de la santé publique en Afrique face aux chaînes d’approvisionnement mondiales et sa dépendance à l’égard de la production internationale. Accroître la fabrication spécialisée locale d’ingrédients pharmaceutiques actifs favorisera l’amélioration la santé de millions d’Africains. Cette nouvelle initiative montre comment l’expertise en spécialités pharmaceutiques et en financement peut créer des emplois et améliorer l’avenir de l’Afrique», a déclaré la Dr Mariângela Batista Galvão Simão, directrice générale adjointe de l’Organisation mondiale de la santé, chargée de l’accès aux médicaments et aux produits de santé.

L’initiative de financement des ingrédients pharmaceutiques actifs a été officiellement lancée aujourd’hui avec la participation de représentants de la Banque européenne d’investissement, de l’Organisation mondiale de la santé, de l’EDCTP, de l’organisation Global Access in Action de la Harvard Law School et de la Fondation kENUP. Tout au long de sa conception, la nouvelle initiative de financement a bénéficié de l’expertise de l’APIFA (ou API for Africa), une organisation sans but lucratif basée au Kenya qui agira en tant que promoteur non exclusif du mécanisme.

«Ce mécanisme de financement arrive à point nommé pour transformer le secteur de la fabrication de médicaments sur le continent et améliorer l’accès des populations vulnérables aux médicaments essentiels. Nous appelons tous les acteurs concernés à travailler ensemble dès maintenant pour soutenir les fabricants dans le cadre de ce processus de transformation et garantir la viabilité à long terme de cette initiative», a déclaré Gerald Macharia, directeur et fondateur de l’APIFA.

Pour plus d'informations, visiter le site:https://www.kenup.eu.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Consultez la version source sur businesswire.com : https://www.businesswire.com/news/home/20201217005966/fr/

Contacts

Contact médias:
Tobias Mac-Lean
maclean@kenup.eu