Marchés français ouverture 4 h 52 min
  • Dow Jones

    31 029,31
    +82,32 (+0,27 %)
     
  • Nasdaq

    11 177,89
    -3,65 (-0,03 %)
     
  • Nikkei 225

    26 583,89
    -220,71 (-0,82 %)
     
  • EUR/USD

    1,0443
    -0,0001 (-0,0104 %)
     
  • HANG SENG

    22 044,90
    +48,01 (+0,22 %)
     
  • BTC-EUR

    19 184,02
    -431,90 (-2,20 %)
     
  • CMC Crypto 200

    429,77
    -9,90 (-2,25 %)
     
  • S&P 500

    3 818,83
    -2,72 (-0,07 %)
     

LA FONDATION LA BAIE D’HUDSON INAUGURE DES ESPACES PATRIMONIAUX EN PARTENARIAT AVEC LE GORD DOWNIE & CHANIE WENJACK FUND

TORONTO, June 21, 2022--(BUSINESS WIRE)--En partenariat avec le Gord Downie & Charlie Wenjack Fund, la Fondation La Baie d’Hudson est fière d’inaugurer deux espaces patrimoniaux au siège social de La Baie et de La Baie d’Hudson à Toronto. Inspiré par l’histoire de Chanie Wendjack et l’appel de Gord Downie à bâtir un Canada meilleur, le Gord Downie & Chanie Wenjack Fund (DWF) vise à renforcer la compréhension culturelle et à ouvrir la voie à la réconciliation entre les peuples autochtones et non autochtones au Canada. Les espaces patrimoniaux de La Baie et de La Baie d’Hudson ont été créés dans le cadre d’un partenariat de cinq ans avec le DWF.

Ce communiqué de presse contient des éléments multimédias. Voir le communiqué complet ici : https://www.businesswire.com/news/home/20220621005991/fr/

« Les espaces patrimoniaux ont pour but d’encourager le dialogue, la réflexion et l’apprentissage afin que les membres de notre personnel comprennent les impacts du colonialisme et des pensionnats autochtones, et de faire progresser la réconciliation au sein de notre entreprise », déclare Iain Nairn, président et chef de la direction de La Baie. « Les espaces choisis sont des centres de collaboration, où les équipes se réunissent pour réfléchir et prendre des décisions concernant notre entreprise. Il était important pour nous de créer de tels espaces au cœur de notre milieu de travail, afin que la réconciliation demeure au premier plan dans notre façon de faire des affaires. »

Les espaces patrimoniaux ont été officiellement dévoilés lors d’un événement qui a débuté par un discours de Bob Watts, ancien directeur général de la Commission de vérité et de réconciliation du Canada et actuel président du DWF et de Reconciliation Canada. L’événement a permis de célébrer la culture autochtone sous toutes ses formes : l’art, la musique, la nourriture et les contes. L’artiste anichinabé Woodland Blake Angeconeb a conçu une œuvre d’art pour l’espace de La Baie et a fait part de sa vision de la création : « Tout au long de l’histoire et jusqu’à aujourd’hui, les peuples autochtones ont compté sur le mouvement comme moyen de survie. La Compagnie de la Baie d’Hudson a joué un rôle important dans le processus de colonisation, une réalité difficile et inconfortable que les sociétés autochtones et coloniales apprennent à gérer dans le cadre du processus de réconciliation. Cette commission s’est penchée sur les concepts de beauté, de résilience et de vérité. Les peuples autochtones sont beaux. Nos traditions, nos langues et notre capacité à briller de mille feux nous donnent la force de continuer à avancer. Nous avançons tout en honorant notre vérité, en comprenant que la vérité est difficile à supporter. De dures vérités sont entrelacées et indissociables du chemin que nous parcourons. Nous devons en parler. Niigaani mamaajise signifie Il va de l’avant, un rappel que la réconciliation est une action, jamais linéaire, et toujours en mouvement. »

En plus d’offrir une prestation musicale aux invités présents, le violoniste métis traditionnel Tristen Durocher a mentionné ceci : « Je viens du nord de la Saskatchewan, un territoire métis traditionnel, alors j’ai décidé de vous faire entendre cette musique pour vous montrer ce que les gens de mon coin de pays écoutaient lors des rassemblements. Je crois que la musique donne aux gens le vocabulaire émotionnel qui leur permet d’exprimer les choses qu’ils n’arrivent à définir avec des mots. C’est beau et touchant d’être ici. »

« Le programme des espaces patrimoniaux est l’occasion, pour les entreprises, les gouvernements, les organismes et d’autres acteurs d’informer et de sensibiliser le public à l’histoire autochtone et au processus de réconciliation », explique Sarah Midanik, présidente et chef de la direction du DWF. « Il est essentiel de créer des espaces physiques qui nous rappellent notre engagement permanent en faveur des relations transformatrices avec les peuples autochtones. Le DWF est ravi d’accueillir la Fondation La Baie d’Hudson, qui s'est engagée à faire cet important travail, comme partenaire des espaces patrimoniaux.

« Nous travaillons au développement d’un cadre de vérité et de réconciliation au sein de notre entreprise et avons voyagé partout au Canada pour rencontrer des communautés autochtones et leur faire part de notre plan », mentionne Wayne Drummond, président de La Baie d’Hudson. « Les espaces patrimoniaux sont une occasion de ramener une partie de cet apprentissage au sein de notre grande entreprise et de démontrer notre engagement à long terme envers la formation et l’intégration de la sensibilisation à la culture autochtone dans notre milieu de travail. »

Les espaces patrimoniaux proposent une expérience interactive où les visiteurs peuvent regarder le documentaire animé « The Secret Path », voir les œuvres d’art exposées, accéder à du matériel éducatif et simplement s’asseoir pour se livrer à la contemplation.

En mai 2021, la Fondation La Baie d’Hudson a lancé sa plateforme sociale La charte pour le changement de la Fondation La Baie d’Hudson, qui vise à accélérer l’équité raciale au Canada en s’engageant à verser 30 millions de dollars sur dix ans à des partenaires caritatifs soutenant diverses communautés et mettant l’accent sur les possibilités de formation et d’accès à l’emploi et à l’autonomie pour les peuples autochtones et les Noirs.

À PROPOS DE LA FONDATION LA BAIE D’HUDSON
La Fondation La Baie d’Hudson est un organisme de bienfaisance enregistré qui lutte contre les inégalités raciales en investissant dans des possibilités de formation et d’accès à l’emploi et à l’autonomie pour les peuples autochtones, les Noirs et les personnes de couleur. En 2021, la Fondation La Baie d’Hudson a lancé la Charte pour le changement de la Fondation La Baie d’Hudson, un engagement de 30 millions de dollars sur 10 ans pour accélérer l’équité raciale dans les communautés de partout au pays. En s’associant à des organismes qui accomplissent un travail essentiel dans trois secteurs vitaux, la Fondation La Baie d’Hudson finance des programmes et des initiatives qui apportent des changements significatifs et durables.

À PROPOS DE LA BAIE
Grâce à une approche axée sur le numérique et sur des objectifs précis, La Baie aide les Canadiens à profiter pleinement de leur style de vie. La Baie exploite labaie.com et son Marché, l’une des plus importantes plateformes style de vie haut de gamme numériques au pays, qui entretient des liens homogènes avec un réseau de 85 magasins La Baie d’Hudson. La Baie s’est bâti une réputation de qualité et de style grâce à un assortiment incomparable de vêtements, de mode maison, de produits de beauté, de concepts de restauration et bien plus. Suivez-nous sur les médias sociaux : Instagram, TikTok, Twitter et Facebook.

La Baie et La Baie d’Hudson font partie du portefeuille de marques de HBC. Constituée en 1670, HBC est la plus ancienne société commerciale en Amérique du Nord. Les rayures emblématiques sont une marque déposée de HBC.

AU SUJET DU GORD DOWNIE & CHANIE WENJACK FUND
Inspiré par l’histoire de Chanie et l’appel de Gord à bâtir un Canada meilleur, le Gord Downie & Chanie Wenjack Fund vise à renforcer la compréhension culturelle et à ouvrir la voie à la réconciliation entre les peuples autochtones et non autochtones. Notre objectif est d’améliorer la vie des peuples autochtones en sensibilisant, en éduquant et en créant des liens entre tous les peuples du Canada. Apprenez-en plus à DownieWenjack.ca.

Consultez la version source sur businesswire.com : https://www.businesswire.com/news/home/20220621005991/fr/

Contacts

BUREAU DE PRESSE DE LA BAIE D’HUDSON
Tiffany Bourré
Vice-présidente de division, Communications, relations publiques et patrimoine
tiffany.bourre@thebay.com | 416-571-1301

Avinita Bains
Directrice, Communications d’entreprise
avinita.bains@thebay.com | 416-525-9574

Gord Downie & Chanie Wenjack Fund:
Lisa Brody Hoffman
Directrice, Marketing et communications
LBH@downiewenjack.ca | 416-970-3606

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles