La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 073,35
    +190,02 (+3,23 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 533,17
    +96,88 (+2,82 %)
     
  • Dow Jones

    31 500,68
    +823,32 (+2,68 %)
     
  • EUR/USD

    1,0559
    +0,0034 (+0,33 %)
     
  • Gold future

    1 828,10
    -1,70 (-0,09 %)
     
  • BTC-EUR

    20 220,70
    +13,66 (+0,07 %)
     
  • CMC Crypto 200

    462,12
    +8,22 (+1,81 %)
     
  • Pétrole WTI

    107,06
    +2,79 (+2,68 %)
     
  • DAX

    13 118,13
    +205,54 (+1,59 %)
     
  • FTSE 100

    7 208,81
    +188,36 (+2,68 %)
     
  • Nasdaq

    11 607,62
    +375,43 (+3,34 %)
     
  • S&P 500

    3 911,74
    +116,01 (+3,06 %)
     
  • Nikkei 225

    26 491,97
    +320,72 (+1,23 %)
     
  • HANG SENG

    21 719,06
    +445,19 (+2,09 %)
     
  • GBP/USD

    1,2270
    +0,0009 (+0,07 %)
     

Le fondateur de Binance se dit « pauvre » à cause du krach des cryptos, alors qu’il pèse 14 milliards

L’effondrement de l’UST et du LUNA a mis à mal l’économie des cryptos. Et a, au passage, ruiné quelques entreprises et de nombreux investisseurs du secteur. Mais de là à être « pauvre à nouveau »… Il y a un pas trop grand, que Changpeng Zhao a franchi un peu rapidement.

« Pauvre à nouveau ». C’est ce qu’a tweeté le 17 mai Changpeng Zhao, dit CZ, le fondateur de la plateforme d’échange de crypto Binance. L’entrepreneur retweetait un article de Fortune dans lequel il était question de l’investissement massif de l’entreprise dans la crypto-monnaie LUNA. Le journal révélait que la plateforme possède en tout 15 millions de LUNA, ce qui représentait jusqu’au début du mois de mai 1,6 milliard de dollars.

Mais depuis, le LUNA et sa crypto-monnaie soeur, l’UST, ont perdu quasiment toute valeur, et les 15 millions de LUNA valent désormais… à peine 2 200 dollars. Le krach des deux crypto-monnaies a pris tout le secteur de court : avant sa chute, le LUNA était l’une des crypto les plus populaires, et l’UST, une stablecoin, était indexée sur le prix du dollar. Toutes les deux étaient vues comme des investissements relativement peu risqués — et beaucoup d’investisseurs et d’entreprises ont tout perdu en quelques jours.

Pour aller plus loin

Le projet Terra est mort  // Source : Nino Barbey pour Numerama
Le projet Terra est mort // Source : Nino Barbey pour Numerama


Retirées de Binance,

[Lire la suite]

Abonnez-vous aux newsletters Numerama pour recevoir l’essentiel de l’actualité https://www.numerama.com/newsletter/

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles