Marchés français ouverture 7 h 16 min
  • Dow Jones

    33 945,58
    +68,61 (+0,20 %)
     
  • Nasdaq

    14 253,27
    +111,79 (+0,79 %)
     
  • Nikkei 225

    28 884,13
    +873,20 (+3,12 %)
     
  • EUR/USD

    1,1943
    0,0000 (-0,00 %)
     
  • HANG SENG

    28 309,76
    -179,24 (-0,63 %)
     
  • BTC-EUR

    27 087,70
    +303,54 (+1,13 %)
     
  • CMC Crypto 200

    767,68
    -26,65 (-3,36 %)
     
  • S&P 500

    4 246,44
    +21,65 (+0,51 %)
     

Voici comment fonctionne la nouvelle arme anti-drone de l'armée américaine

·1 min de lecture

Ces dernières années, la lutte anti-drone a été érigée au rang de priorité par les armées du monde entier : ces petits aéronefs, peu coûteux, accessibles et très mobiles représentent un véritable défi stratégique. Équipés d'une charge explosive, ils peuvent venir menacer des bases où des convois en déjouant les équipements de surveillance adverses. Les environnements urbains complexes, où vivent de nombreux civils, rendent la tâche encore plus ardue aux défenses anti-aériennes.

Afin de conjuguer efficacement lutte anti-drone et protection des populations — en évitant donc les armes à feu ou explosifs — l'armée américaine a imaginé le Mobile Force Protection Program (Protection mobile des forces — MFP). L'objectif principal du MFP est de protéger des convois de "haute valeur". Développé depuis quatre ans par l'Agence pour les projets de recherche avancée de la défense (Darpa), le MFP emploie des drones de défense qui parviennent à neutraliser la cible en tirant des serpentins dans ses hélices pour provoquer sa chute.

À lire aussi — L'US Air Force veut déployer des fusées cargo sur n'importe quel point du globe en moins d'une heure

La Darpa a annoncé le 7 juin que le développement du programme touchait à son terme ; le MFP devrait donc être prochainement déployé à plus large échelle. Ce système de défense mobile repose avant tout sur un radar en bande X — supra-haute fréquence — qui détecte automatiquement les drones menaçants. "Le radar associe ensuite les cibles à des intercepteurs (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

L'US Navy veut équiper ses frégates furtives d'une douzaine de missiles hypersoniques
Un radiotélescope détecte de mystérieux sursauts radio rapides venus de l'espace
Un Airbus A320 volera sans kérosène avant la fin de l'année
La startup française Ledger, spécialisée dans les cryptoactifs, devient à son tour une licorne
Plus de 1 000 personnes arrêtées en Chine, accusées d'utiliser les cryptomonnaies pour blanchir de l'argent

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles