Marchés français ouverture 7 h 22 min

Fonctionnaires, ce qui pourrait changer avec la réforme des retraites si vous exercez un métier “pénible”

Comment prendre en compte la pénibilité d’un métier ? Si la question est générale, elle est d’actualité avec la réforme des retraites qui pourrait remettre à plat la façon de considérer la dangerosité d’une profession dans le secteur public. C’est à ce vaste chantier qu’a décidé de s’attaquer le gouvernement. Après deux semaines de négociation, pas de grands chambardements en vue. Lors d’une réunion bilan organisée ce mardi 21 janvier avec les syndicats, l’exécutif a rappelé la position qu’il tient depuis le départ : la suppression, à quelques rares exceptions près, du service actif dans la fonction publique avec, en contrepartie, l’ouverture aux fonctionnaires du compte professionnel de prévention (C2P). Il a été peu bavard sur les évolutions possibles du C2P, au regret de plusieurs syndicats. Ces derniers craignent que l’ouverture du C2P ne compensent pas pour tous les agents la suppression de la catégorie active. Principalement dans le secteur hospitalier où aujourd’hui un agent sur deux est classé en catégorie active. Pour comprendre comment pourrait se passer ces changements dans le cadre de la réforme, le point sur la situation actuelle et sur les propositions du gouvernement.

La catégorie active

La situation actuelle

Les fonctionnaires dont le métier présente un risque ou génère des états de fatigue élevés appartiennent à ce que l’on appelle la “catégorie active”. Cette classification leur permet de partir plus tôt à la retraite. En fonction du métier qu’ils exercent, ils peuvent partir à 52 ou 57 ans. Par exemple, une aide soignante travaillant dans un hôpital publique peut partir à la retraite dès 57 ans.

Ce que propose le gouvernement

Le gouvernement propose de supprimer quasiment toutes les catégories actives. Seuls ceux exerçant des fonctions considérées comme dangereuses comme les policiers, les gendarmes ou encore les gardiens de prison intégreraient toujours la catégorie active. Pour les autres, l’appartenance à cette catégorie doit être remplacée par l’ouverture

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Toyota et Honda rappellent des millions de voitures aux Etats-Unis
Réforme des retraites : Bruno Le Maire et Gérald Darmanin reçoivent des menaces de mort
La CGT coupe l'électricité de la plus grosse usine hydro-électrique de France
Alstom pourrait s’unir à Bombardier, après l’échec du rapprochement avec Siemens
Chine : après les manifestations, le virus risque de plomber la croissance à Hong Kong