La bourse est fermée

Fonctionnaires: le gouvernement table sur un gel du point d’indice jusqu’en 2022

Ce sont quelques lignes passées inaperçues qui pourraient faire du bruit dans la fonction publique. Dans , le Conseil d’orientation des retraites (COR) a lâché une petite bombe qui concerne la paie de quelque 5 millions de fonctionnaires. Selon ce document, qui établit des prévisions financières concernant les retraites et s’appuie sur des données du ministère du Budget, le gouvernement table en effet sur un gel du point d’indice, qui sert de base au calcul de la grille des traitements des fonctionnaires, jusqu’en 2022. Une rigueur salariale plus sévère que celle annoncée dans la précédente projection budgétaire de juin 2019.

"S’agissant de l’évolution du traitement indiciaire moyen des fonctionnaires, elle reflète à court terme la dynamique salariale anticipée d’ici à 2022, compte tenu des mesures salariales strictement connues à ce jour", écrit le COR. Puis, il poursuit: "Il n’est pas fait d’hypothèse de hausse de la valeur du point d’indice. Par rapport aux hypothèses des projections de juin 2019, l’évolution du traitement indiciaire moyen apparaît moins dynamique d’ici à 2022." Outre le gel du point, plusieurs raisons expliquent cette modération salariale: les "mesures salariales indiciaires de 2020 à 2022 ont été révisées à la baisse", les moindres suppressions de postes de fonctionnaires par rapport aux ambitions initiales "réduisent les marges de manœuvre salariale" et les augmentations à l’ancienneté seraient plus faibles.

Augmentation plus lente que le salaire moyen

Plus globalement, toujours selon les données transmises par Bercy au COR, le gouvernement anticipe que le traitement moyen des fonctionnaires, hors primes, augmentera moins vite que le salaire moyen par tête de l’économie française dans les années à venir. "Dans les projections de juin 2018 et juin 2019, on supposait que le traitement indiciaire moyen des fonctionnaires évoluerait comme le salaire moyen par tête de l’ensemble de l’économie entre 2022 et 2030, relève le rapport. Dé[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi