La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 287,07
    +52,93 (+0,85 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 032,99
    +39,56 (+0,99 %)
     
  • Dow Jones

    34 200,67
    +164,68 (+0,48 %)
     
  • EUR/USD

    1,1980
    +0,0004 (+0,04 %)
     
  • Gold future

    1 777,30
    +10,50 (+0,59 %)
     
  • BTC-EUR

    51 002,87
    -1 147,65 (-2,20 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 398,97
    +7,26 (+0,52 %)
     
  • Pétrole WTI

    63,07
    -0,39 (-0,61 %)
     
  • DAX

    15 459,75
    +204,42 (+1,34 %)
     
  • FTSE 100

    7 019,53
    +36,03 (+0,52 %)
     
  • Nasdaq

    14 052,34
    +13,58 (+0,10 %)
     
  • S&P 500

    4 185,47
    +15,05 (+0,36 %)
     
  • Nikkei 225

    29 683,37
    +40,68 (+0,14 %)
     
  • HANG SENG

    28 969,71
    +176,57 (+0,61 %)
     
  • GBP/USD

    1,3840
    +0,0056 (+0,41 %)
     

Fonction publique : les salaires de 381.000 agents vont augmenter au 1er avril

·1 min de lecture

C'était une mesure demandée de longue date par les organisations syndicales. Lors d’une réunion avec les partenaires sociaux ce lundi 15 mars, la ministre de la Transformation et de la Fonction publiques, Amélie de Montchalin, a annoncé que les salaires des agents aux plus faibles rémunérations allaient augmenter à compter du 1er avril.

Cette revalorisation prendra en fait la forme d’un ajout d’un ou deux points d’indice pour les plus bas salaires (les agents de catégorie C). À noter qu’un point d’indice vaut 4,69 euros dans la fonction publique. La rémunération des plus bas salaires va donc augmenter de 4,69 ou de 9,38 euros par mois seulement. En fait, “cette mesure vise à garantir à tous les agents publics de ne plus percevoir un salaire inférieur au Smic”, indique Luc Farré, le secrétaire général de l’Unsa.

En effet, la rémunération des agents de la fonction publique ne peut pas être inférieure au Smic. Or avec la revalorisation mécanique du salaire minimum chaque année, certains agents de catégorie C se retrouvent avec un traitement indiciaire brut inférieur au Smic, qui s'élève à 1.554,58 euros brut par mois. Actuellement, une indemnité compensatrice leur est donc versée pour rectifier le tir. Une situation qui “n’est pas satisfaisante”, comme l’indique Amélie de Montchalin dans un courrier adressé à Mylène Jacquot, que la secrétaire générale de la CFDT Fonction publique a dévoilé sur Twitter.

Cette revalorisation salariale va concerner pas moins de 381.000 agents des trois (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Picard, Cora, Biocoop... voici les meilleurs employeurs dans la distribution alimentaire
Entreprendre : les clés pour monter un business (vraiment) vert
Arkema, Total, Air Liquide... quels sont les meilleurs employeurs dans le pétrole et la chimie ?
Sanofi, Novartis... voici les meilleurs employeurs de la santé et de la pharmacie
Télétravail : l’employeur peut suspendre les tickets restaurant selon un tribunal