Marchés français ouverture 4 h 42 min
  • Dow Jones

    33 815,90
    -321,41 (-0,94 %)
     
  • Nasdaq

    13 818,41
    -131,81 (-0,94 %)
     
  • Nikkei 225

    29 010,32
    -177,85 (-0,61 %)
     
  • EUR/USD

    1,2024
    +0,0006 (+0,05 %)
     
  • HANG SENG

    28 984,77
    +229,43 (+0,80 %)
     
  • BTC-EUR

    41 851,06
    -3 805,74 (-8,34 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 134,38
    -108,68 (-8,74 %)
     
  • S&P 500

    4 134,98
    -38,44 (-0,92 %)
     

Flyinstinct: solution mobile IA pour l'inspection des pistes

·2 min de lecture

Flyinstinct fournit une solution IA mobile en temps réel, pour renforcer la sécurité côté pistes, dans toutes les conditions météorologiques et au meilleur ROI. Cette start-up fait partie de la sélection "100 start-up où investir en 2021” de Challenges.

Capitaux recherchés: 5 millions d’euros

Peu connus, les FOD (Foreign Object Debris) sont le cauchemar des exploitants d’aéroports. Ces objets indésirables (boulons, lamelles, outils du personnel…), dont le nombre est estimé à 700.000 par an dans le monde, peuvent gravement endommager les avions et leurs moteurs. En 2000, une lamelle de 43 cm en titane avait même provoqué le crash du Concorde à Gonesse, entraînant le retrait prématuré du service du jet supersonique. Pour mieux repérer ces FOD, la start-up Flyinstinct a développé une caméra dotée d'une intelligence artificielle qui permet d'indiquer aux inspecteurs la présence d’objets sur la piste. "Embarqué sur un véhicule roulant à 50 km/h, notre système repère un objet de 2 cm sur une piste large de 60 m, de jour comme de nuit, et même par temps de pluie", indique le fondateur Arthur Ni (38 ans), passé par Polytechnique et l’université chinoise Tsinghua, et ancien de CGG Veritas.

La technologie de Flyinstinct, développée en grande partie dans le labos de Polytechnique, a déjà été adoptée par les aéroports de Lyon, Orly, Cotonou (Bénin) et bientôt Roissy-Charles de Gaulle. "Le besoin est universel, le marché est donc énorme, assure Arthur Ni. De 900.000 euros de chiffre d’affaires cette année, nous devrions rapidement atteindre 5 à 10 millions d’euros." Avec sa levée de fonds prévue cette année, la start-up, qui emploie aujourd’hui une douzaine de salariés, veut développer un système plus compact et plus facile à transporter, mais également accélérer son déploiement international (Amérique du Nord, Amérique du Sud, Asie…)

Contact: contact@flyinstinct.com

Retrouvez cet article sur challenges.fr

A lire aussi