La bourse ferme dans 1 h 57 min

FlixBus veut devenir numéro un des trajets en autocars aux Etats-Unis d'ici 5 ans

1 / 2

FlixBus veut devenir numéro un des trajets en autocars aux Etats-Unis d'ici 5 ans

Avec 10,5 millions de voyageurs ayant opté pour des cars estampillés FlixBus en 2019 (contre 7,3 millions de passagers revendiqués en 2018), l'opérateur de cars longue distance - dont le siège est basé en Allemagne - a franchi un nouveau cap. De quoi donner à FlixBus l'envie de développer de nouveaux projets, mais aussi et surtout d'élargir son champ d'intervention en dépassant les frontières européennes.

Invité sur BFM Business ce lundi, Yvan Lefranc-Morin, directeur général de FlixBus France, assure que son entreprise est en bonne santé. "On a fait une super belle année 2019 de façon assez indépendante de la grève", explique-t-il. La grève "a donné un petit coup de boost sur l'activité de décembre. Mais on aurait, de toute façon, franchi largement les 10 millions de passagers en France en 2019, même sans la grève", détaille-t-il.

Pas de liaisons domestiques avant 2015

Un succès qui tient, selon lui, au fait qu'en France il était avant 2015 tout simplement interdit de voyager en autocar sur des liaisons domestiques.

"On a juste ouvert finalement quelque chose qui aurait dû être ouvert depuis très longtemps", poursuit Yvan Lefranc-Morin. "Il manquait probablement un pan dans l'univers des possibles en termes de mobilité qui était de la mobilité accessible à tous dans de bonnes conditions qui n'existait pas en dehors du covoiturage. Donc on est venu peut-être un petit peu essayé de gommer cette chose qui aurait dû être (…)...

Lire la suite sur BFM Business

A lire aussi