Marchés français ouverture 8 h 44 min
  • Dow Jones

    34 548,53
    +318,19 (+0,93 %)
     
  • Nasdaq

    13 632,84
    +50,42 (+0,37 %)
     
  • Nikkei 225

    29 331,37
    +518,77 (+1,80 %)
     
  • EUR/USD

    1,2066
    +0,0057 (+0,47 %)
     
  • HANG SENG

    28 637,46
    +219,46 (+0,77 %)
     
  • BTC-EUR

    46 631,65
    -871,05 (-1,83 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 468,60
    -2,81 (-0,19 %)
     
  • S&P 500

    4 201,62
    +34,03 (+0,82 %)
     

Flixbus : les liaisons reprendront le 7 mai

·1 min de lecture

La compagnie allemande d'autocars interurbains FlixBus a annoncé jeudi 29 avril qu'elle reprendrait ses liaisons en France à partir du vendredi 7 mai, avec 100 lignes et 140 destinations françaises et internationales. "On rouvre plus gros, tout de suite", a indiqué à l'AFP son directeur général pour la France, Yvan Lefranc-Morin. La compagnie de "cars Macron" n'avait proposé que 70 destinations en juin 2020, après le premier confinement, et n'avait pas dépassé la centaine l'été dernier, contre plus de 200 en temps normal. "On rouvre avec une confiance supérieure à l'année dernière. On espère en tout cas qu'on n'aura pas besoin de refermer derrière", a noté le dirigeant. "La situation sanitaire n'est certes pas extraordinaire, mais la grosse différence c'est le vaccin", a-t-il ajouté.

FlixBus avait interrompu ses liaisons en France du 17 mars au 18 juin 2020 lors du premier confinement, puis du 2 novembre au 17 décembre, et à nouveau depuis le 6 avril avec l'interdiction des voyages non-essentiels de plus de 10 km en France (laquelle sera levée le 3 mai). La demande ne devrait pas revenir tout de suite à son niveau d'avant la pandémie, a reconnu Yvan Lefranc-Morin. "On s'attend - et on croise très fort les doigts pour que ça soit le cas - à un été très intense", avec un réseau appelé à s'étoffer, a-t-il néanmoins prédit.

>> A lire aussi - Un FlixBus oublie des passagers sur une aire d’autoroute au milieu de la nuit

A plus long terme, la France reste un "marché-clef" pour l'entreprise (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

La CPME craint le rebond des défaillances d'entreprises, “dans une fragilité extrême”
Chez BNP Paribas, le nombre de salariés "millionnaires" au plus haut
Pour régler la succession, les héritiers de Samsung vont céder des toiles de maîtres
Lagardère : le projet de transformation "accueilli favorablement" par le conseil de surveillance
Microsoft a battu les prévisions du marché