La bourse ferme dans 37 min

Le "flex office" créé-t-il des inégalités entre les salariés ?

En janvier 2016, après des mois de préparation, l'employeur de Jean-Pierre a finalement basculé en flex office. Fini les bureaux attitrés dans l'open space. Les collaborateurs s'installent à un poste différent chaque matin. Ou vont en salle de réunion. Ou encore partagent une table. A l'époque, Jean-Pierre, cadre en informatique qui vient de souffler sa 45e bougie, se montre ravi du changement. Pour lui, c'est un moyen de partager les énergies, de faire circuler les bonnes idées entre business units… Trois ans plus tard, il n'en démord pas : le flex office présente de nombreux avantages et, à bientôt 50 ans, il ne se sent pas largué. Son PC portable et son smartphone sont devenus ses instruments de travail favoris. Et quand on lui demande si cette nouvelle forme de travail n'est pas un tantinet discriminante, il nous fait répéter la question. "En quoi le flex office créerait-il des inégalités entre salariés ?" s'étonne ce chantre du "sans bureau fixe". On lance une perche, voire plusieurs. Changer de voisins d'open space chaque jour, s'installer sur un bout de canapé pour bosser, ne plus avoir son "coin à soi" : tous les salariés de la boîte se sont-il aussi bien adaptés à ce changement d'organisation ? Sont-ils tous aussi à l'aise que lui pour jongler avec les outils informatiques ? La perte de repères sociaux induite par ce nomadisme interne n'est-elle pas déstabilisante pour certains ? Jean-Pierre finit par en convenir du bout des lèvres : lui, en tout cas, ne se sent pas concerné.

La réaction de chacun est bien sûr éminemment personnelle. Il n'existe encore aucune étude scientifique sur le "côté obscur" des nouveaux modes de travail, notamment sur les discriminations potentiellement induites par le télétravail, le coworking ou le flex office… Il n'empêche que les chercheurs et les experts s'interrogent. L'égalité des salariés face au télétravail est-elle, par exemple, bien réelle ? "Certains métiers offrent plus d'autonomie que d'autres, commente Odile Duchenne,

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Sanofi, remaniement en vue chez le géant de la santé : le conseil Bourse du jour
La hausse du Smic sera plus importante que prévue
La liste des vœux de 40 millions d'automobilistes au "Père Macron"
Ce que la réforme des retraites va changer pour vous selon votre profil, notre comparatif des courtiers immobiliers... Le flash éco du jour
Boeing : la production de 737 MAX suspendue dès janvier