Marchés français ouverture 8 h 7 min
  • Dow Jones

    34 258,32
    +338,48 (+1,00 %)
     
  • Nasdaq

    14 896,85
    +150,45 (+1,02 %)
     
  • Nikkei 225

    29 639,40
    -200,31 (-0,67 %)
     
  • EUR/USD

    1,1697
    -0,0033 (-0,28 %)
     
  • HANG SENG

    24 221,54
    +122,40 (+0,51 %)
     
  • BTC-EUR

    37 199,56
    +2 048,78 (+5,83 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 089,55
    +49,07 (+4,72 %)
     
  • S&P 500

    4 395,64
    +41,45 (+0,95 %)
     

Comment la flambée du prix des matériaux impacte les travaux de son chez-soi

·2 min de lecture

La hausse des prix des matériaux (+50% pour le cuivre et le bois, +100% pour les fenètres PVC) et leur pénurie sont en train de bloquer des milliers de chantiers. Surtout pour les particuliers, qui n'ont pas la force de négociation des majors du BTP. Comment faire pour mener à bien une rénovation?

Il y a un an, le 3 septembre 2020, le gouvernement présentait un plan de relance de 100 milliards d'euros sur deux ans, avec pour ambition une refonte économique, sociale et écologique. Et sur les 40 milliards qui ont déjà été engagés, 30 milliards ont été consacrés à la transition énergétique. Dont une bonne part pour le logement, responsable de près de 40% des rejets de gaz à effet de serre. "Au vu du succès de certaines mesures, comme le financement important de MaPrimeRénov', très demandé par les ménages pour financer leurs travaux, le gouvernement a fait le bon choix", reconnait Marina Offel, responsable des affaires publiques de Hellio, l’ex-distributeur d’ampoules Led gratuites, devenu un acteur important de la rénovation.

MaPrimeRenov’ a déjà permis de débloquer deux milliards d’euros d’aides à des travaux de rénovation. Mais ces mêmes travaux bloquent aujourd’hui sur un écueil: la pénurie de matières premières. Les Mat'Prem', comme les appellent les spécialistes, vont-ils torpiller la campagne de rénovations du gouvernement? Des ministres s'inquiètent, en tous cas, car des centaines de projets sont reportés ou même abandonnés faute d’artisans capables de les réaliser. Quand à ceux en cours, ils se heurtent à une sérieuse difficulté: la pénurie de certains matériaux basiques. "Cela fait sept semaines que nous attendons des fenêtres PVC pour mettre hors d’air nos chantiers, explique Enrique Moreira, un chef d’entreprise francilien. A cause de ça, j’ai six chantiers bloqués. Et je n’ai aucune certitude de recevoir ces fenêtres dans le mois qui vient."

Livraisons au compte-goutte

Ce n’est pas le seul de ses soucis. Le plus important, pour le moment, ce sont les plaques de placoplâtre. "On en trouve encore, mais à quel prix !" résume-t-il. Et, oui, le plâtre aussi manque cruellement et le prix des plaques, qui servent à réaliser les murs intérieurs et les plafonds des logements, ont pris un sérieux coup d’inflation. "En mai, on nous avait dit que la situation al[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles