Marchés français ouverture 7 h 13 min
  • Dow Jones

    28 725,51
    -500,09 (-1,71 %)
     
  • Nasdaq

    10 575,62
    -161,88 (-1,51 %)
     
  • Nikkei 225

    25 937,21
    -484,89 (-1,84 %)
     
  • EUR/USD

    0,9804
    +0,0003 (+0,03 %)
     
  • HANG SENG

    17 222,83
    +56,93 (+0,33 %)
     
  • BTC-EUR

    19 391,91
    -460,70 (-2,32 %)
     
  • CMC Crypto 200

    443,49
    +0,06 (+0,01 %)
     
  • S&P 500

    3 585,62
    -54,85 (-1,51 %)
     

Flambée des prix de l'énergie : l'Europe en ordre dispersé (pour le moment)

DADO RUVIC

Alors que la hausse du prix du gaz entraîne notamment avec elle la flambée de celui de l'électricité, les pays européens - qui ont dépensé plus de 244 milliards d'euros pour protéger leurs concitoyens - n'ont pas pris de mesures communes pour juguler l'augmentation des prix sur les marchés. Le chancelier autrichien appelle ce dimanche à l'union sacrée de l'Union européenne.

Face à la flambée des prix de l'énergie, les pays européens tentent de s'organiser... mais pour le moment chacun dans leur coin. Alors que les Etats de l'Union européenne ont consacré 236 milliards d'euros de septembre 2021 à août 2022 pour aider à faire face à l'inflation énergétique (hors Portugal et Hongrie, 44 milliards pour la France), avec des mesures comme des chèques énergie ou des ristournes à la pompe, aucun dispositif européen n'est pour le moment mis en place.

Ce dimanche, le chancelier autrichien Karl Nehammer s'est toutefois déclaré favorable à un plafonnement des prix de l'électricité au niveau de l'Union européenne, et cela alors que les marchés d'achat et de vente d'électricité se sont affolés ces derniers jours.

Lire aussi

"Nous devons arrêter définitivement la folie qui prend place sur les marchés de l'énergie. Et cela ne peut être possible que grâce à une solution européenne", dit-il dans un communiqué diffusé par ses services, ajoutant vouloir convaincre les pays membres qui font obstacle. "J'appelle l'ensemble des 27 pays membres à s'unir pour arrêter immédiatement cette explosion des prix", ajoute-t-il, prônant un découplage des prix du gaz et de l'électricité, pour rapprocher ces derniers de leurs coûts de production.

Le prix du gaz a flambé en un an

Au 24 août, le cours du gaz a bondi de près de 40% depuis le début du mois et a pratiquement quadruplé depuis le début de l'année.

L'Autriche, très dépendante du gaz russe, pour le chauffage et l'industrie notamment, se fournissait en gaz auprès de Moscou à hauteur de 80% avant l'invasion de l'Ukraine par la Russie en février, mais la majeure part de son électricité est produite à partir d'énergies renouvelables.

La République tchèque, qui assure pour six mois la présidence du Conseil européen, va proposer la tenue d'une réunion extraordinaire des ministres de l'Energie dès que possible afin de débattre de l'envolée des prix, a déclaré vendredi le ministre de l'Industrie, Jozef Sikela.

Le Parti s[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi