Marchés français ouverture 7 h 51 min
  • Dow Jones

    32 803,47
    +76,67 (+0,23 %)
     
  • Nasdaq

    12 657,55
    -63,04 (-0,50 %)
     
  • Nikkei 225

    28 175,87
    +243,67 (+0,87 %)
     
  • EUR/USD

    1,0177
    -0,0010 (-0,10 %)
     
  • HANG SENG

    20 201,94
    +27,94 (+0,14 %)
     
  • BTC-EUR

    22 803,24
    -122,96 (-0,54 %)
     
  • CMC Crypto 200

    533,20
    -2,02 (-0,38 %)
     
  • S&P 500

    4 145,19
    -6,75 (-0,16 %)
     

Avec la flambée des prix du gaz et du pétrole, les énergies renouvelables sont devenues la "forme d'énergie la moins chère"

Les énergies renouvelables, dont le coût baisse régulièrement, deviennent de plus en plus compétitives face aux énergies fossiles avec la flambée des prix du gaz et du pétrole, selon un rapport de l'Agence internationale de l'énergie renouvelable (IRENA) publié mercredi 13 juillet. "Aujourd'hui, les énergies renouvelables sont sans conteste la forme d'énergie la moins chère", assure Francesco La Camera, directeur général de l'IRENA, dans un communiqué. "Les énergies renouvelables permettent aux économies de s'affranchir de la volatilité des prix et des importations de combustibles fossiles, réduisent les coûts énergétiques et renforcent la résilience du marché, et ce d'autant plus si la crise énergétique actuelle se poursuit", déclare-t-il encore.

Selon l'IRENA, le coût de production des énergies renouvelables a encore baissé: en 2021, le coût de l'électricité produite par éoliennes a perdu 15%, 13% pour les éoliennes en mer et celui du photovoltaïque a baissé de 13%, par rapport à 2020. En revanche, le prix des énergies fossiles augmente, en particulier depuis le début de la guerre en Ukraine, la Russie étant un important producteur d'hydrocarbures. Les cours du pétrole ont pris environ 32% depuis le début de l'année et celui du gaz naturel européen a été multiplié par 2,5.

"L'exemple européen montre que les coûts du combustible et du CO2 pour les centrales à gaz existantes pourraient être en moyenne quatre à six fois plus élevés en 2022 que le coût du cycle de vie des nouvelles (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Mouvements sociaux : pas de verbalisation pour les participants à une manifestation non déclarée
Normandie : une commune met fin au ramassage des déchets
Mauvaise surprise pour les loueurs saisonniers
Le drôle de voyage d’un couple entre Agadir et Paris
Des prévisions de croissance et d'inflation dégradées pour la zone euro, les énergies renouvelables qui sont devenues la "forme d'énergie la moins chère"... Le flash éco du jour

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles