La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 677,64
    +30,33 (+0,46 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 942,62
    +21,35 (+0,54 %)
     
  • Dow Jones

    33 685,12
    -96,36 (-0,29 %)
     
  • EUR/USD

    1,0549
    -0,0011 (-0,11 %)
     
  • Gold future

    1 810,20
    +8,70 (+0,48 %)
     
  • BTC-EUR

    16 271,38
    -166,00 (-1,01 %)
     
  • CMC Crypto 200

    403,64
    -2,60 (-0,64 %)
     
  • Pétrole WTI

    70,36
    -1,10 (-1,54 %)
     
  • DAX

    14 370,72
    +106,16 (+0,74 %)
     
  • FTSE 100

    7 476,63
    +4,46 (+0,06 %)
     
  • Nasdaq

    11 088,99
    +6,99 (+0,06 %)
     
  • S&P 500

    3 959,64
    -3,87 (-0,10 %)
     
  • Nikkei 225

    27 901,01
    +326,58 (+1,18 %)
     
  • HANG SENG

    19 900,87
    +450,64 (+2,32 %)
     
  • GBP/USD

    1,2274
    +0,0037 (+0,30 %)
     

Flambée des prix: Bruno Le Maire convoque les énergéticiens, qui "ne jouent pas le jeu"

AFP/Archives - Christophe ARCHAMBAULT

Pour aider les PME à faire face à la flambée des prix de l'énergie, Bercy a convoqué ce mercredi 5 octobre les fournisseurs d'énergie, accusés de gonfler les prix pour les entreprises. Les principaux énergéticiens ont signé une charte les engageant à protéger les entreprises. De son côté, François Asselin, président de la CPME, réclame "un prix plafonné" de l'énergie "au niveau européen" pour les petites et moyennes entreprises.

Le gouvernement a rappelé à l'ordre mercredi les fournisseurs d'énergie, accusés de ne "pas suffisamment jouer le jeu" en gonflant les prix proposés aux PME, après un premier accord à Bruxelles pour réduire les factures face à la flambée de l'inflation. "Je pense qu'aujourd'hui (les fournisseurs d'énergie) ne jouent pas suffisamment le jeu avec leurs clients, notamment les PME", avait affirmé le ministre de l'Economie Bruno Le Maire vendredi, citant directement TotalEnergies, Engie et EDF.

Lire aussiFlambée des prix du gaz : des PME aux particuliers... Qui est concerné par le bouclier tarifaire?

C'est pourquoi "nous réunirons, avec Agnès Pannier-Runacher mercredi prochain à 8H30, tous les énergéticiens pour leur demander de signer un code de conduite", a poursuivi le ministre sur Europe 1. L'objet de la convocation: garantir des "prix raisonnables", notamment aux PME, grâce à des engagements supplémentaires des fournisseurs.

"Les fournisseurs d'énergie doivent s'engager aux côtés de l'Etat pour aider tous les clients, entreprises comme collectivités locales, à traverser cette crise inédite", a-t-on précisé au cabinet de la ministre de la Transition énergétique. "Il y a des clients qui ont des difficultés pour trouver des offres abordables" alors que "pas mal de contrats sont en renouvellement" en fin d'année, a réagi la directrice générale d'Engie, Catherine MacGregor, confirmant la présence du groupe mercredi et assurant travailler pour "trouver des solutions dans un "esprit très constructif".

Les PME réclament "un prix plafonné au niveau européen"

De son côté, François Asselin, président de la CPME, a réclamé ce mercredi "un prix plafonné" de l'énergie "au niveau européen" pour les petites et moyennes entreprises, au moment où le gouvernement reçoit les fournisseurs d'énergie français accusés de gonfler les prix.

"Aujourd'hui le mur approche, l'échéance approche, à peu près un tiers des entreprises serait en renouvellement de contrat avec leur énergéticien au 1er [...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi