La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 385,14
    +96,81 (+1,54 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 017,44
    +64,99 (+1,64 %)
     
  • Dow Jones

    34 382,13
    +360,68 (+1,06 %)
     
  • EUR/USD

    1,2146
    +0,0062 (+0,51 %)
     
  • Gold future

    1 844,00
    +20,00 (+1,10 %)
     
  • BTC-EUR

    40 355,09
    -487,77 (-1,19 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 398,33
    +39,77 (+2,93 %)
     
  • Pétrole WTI

    65,51
    +1,69 (+2,65 %)
     
  • DAX

    15 416,64
    +216,96 (+1,43 %)
     
  • FTSE 100

    7 043,61
    +80,28 (+1,15 %)
     
  • Nasdaq

    13 429,98
    +304,99 (+2,32 %)
     
  • S&P 500

    4 173,85
    +61,35 (+1,49 %)
     
  • Nikkei 225

    28 084,47
    +636,46 (+2,32 %)
     
  • HANG SENG

    28 027,57
    +308,90 (+1,11 %)
     
  • GBP/USD

    1,4102
    +0,0050 (+0,36 %)
     

Flèche Wallonne : Julian Alaphilippe s'impose au sprint face à Primoz Roglic pour un troisième sacre

Jean-Baptiste Lautier
·1 min de lecture

Comme souvent, le Mur de Huy a été le juge de paix de la Flèche Wallonne, mercredi 21 avril, malgré de nombreuses tentatives d'échappées. Et comme souvent aussi ces dernières années, c'est Julian Alaphilippe qui a triomphé au sommet. Au sprint, il domine Primoz Roglic qui avait été le premier des favoris à tenter sa chance dans les derniers hectomètres de la course.

Il faisait évidemment partie des favoris, mais en arrivant au départ de cette Flèche Wallonne, Julian Alaphilippe n’affichait pas une confiance aussi écrasante qu’il avait pu montrer lors de ses précédentes victoires. Cette saison, le champion du monde ne comptait qu’une seule victoire sur Tirreno-Adriatico et avait traversé les classiques flandriennes dans un certain anonymat malgré quelques tentatives sur le Tour des Flandres. Ce mercredi, le Français a remis les pendules à l’heure sur l’une de ses courses fétiches.

Bien placé dans le groupe de favoris au pied du Mur de Huy, Julian Alaphilippe a pourtant vu Primoz Roglic placer la première banderille à 300 mètres de l’arrivée. Mais le punch du maillot arc-en-ciel lui a permis de reprendre, petit à petit, les quelques encablures qui le séparaient du Slovène, pour finalement le régler au...

Lire la suite sur France tv sport

A lire aussi