La bourse ferme dans 6 h 8 min
  • CAC 40

    5 796,31
    +12,90 (+0,22 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 361,36
    +12,76 (+0,38 %)
     
  • Dow Jones

    29 590,41
    -486,29 (-1,62 %)
     
  • EUR/USD

    0,9687
    -0,0001 (-0,01 %)
     
  • Gold future

    1 654,20
    -1,40 (-0,08 %)
     
  • BTC-EUR

    19 870,81
    +34,69 (+0,17 %)
     
  • CMC Crypto 200

    440,58
    -3,96 (-0,89 %)
     
  • Pétrole WTI

    78,48
    -0,26 (-0,33 %)
     
  • DAX

    12 312,64
    +28,45 (+0,23 %)
     
  • FTSE 100

    7 016,34
    -2,26 (-0,03 %)
     
  • Nasdaq

    10 867,93
    -198,87 (-1,80 %)
     
  • S&P 500

    3 693,23
    -64,76 (-1,72 %)
     
  • Nikkei 225

    26 431,55
    -722,28 (-2,66 %)
     
  • HANG SENG

    17 855,14
    -78,13 (-0,44 %)
     
  • GBP/USD

    1,0762
    -0,0095 (-0,87 %)
     

Le fisc part à la chasse aux piscines et bientôt aux vérandas et abris de jardin grâce à l'intelligence artificielle

Depuis quelques années, la Direction générale des Finances publiques s’est trouvé un nouvel ennemi : les piscines non déclarées. Mais comment les débusquer sans faire du porte-à-porte ou se coller le nez sur Google Maps ? À Bercy, cette mission a été confiée à Google pour la partie technique avec une Intelligence artificielle chargée de repérer les piscines sur les photos aériennes de l'Institut national de l'information géographique et forestière (IGN).

Concrètement, l’outil de géolocalisation couplé à des algorithmes développés spécialement permet de détecter des piscines, et il s’agit ensuite de vérifier pour chaque particulier si elle a été déclarée au cadastre. L’an passé, cette expérience a été menée dans le sud-est (Alpes-Maritimes, Var, Bouches-du-Rhône, Ardèche…), la Haute-Savoie et une partie du Grand-Ouest (Morbihan, Maine-et-Loire et Vendée). Au total, sur neuf départements, l’IA a repéré 20.000 piscines non déclarées pour un redressement global de 10 millions d’euros.

On dénombre près de trois millions de piscines en France. © Google Maps, Futura
On dénombre près de trois millions de piscines en France. © Google Maps, Futura

Un fort taux d'erreurs

Fort de cette réussite, Bercy a décidé d’étendre ce dispositif à toute la France, et selon l’AFP, cette généralisation passera par une optimisation pour débusquer d’autres constructions non déclarées. Après les piscines, ce sont les vérandas, les abris de jardin ou encore les terrains de tennis qui seront dans le viseur.

L’enjeu est de taille pour le ministère de l'Économie et des Finances puisque tout cela a un coût : 24 millions d’euros sur trois ans ! Baptisé « Projet Foncier Innovant », ce dispositif ne devrait être rentable qu’en 2023 avec 40 millions d’euros de recettes attendues. Mais attention aux erreurs puisque BFM TV révélait en avril que 30 % des piscines détectées dans les Bouches-du-Rhône n’entraient pas dans le cadre de cette procédure. Pire, dans un autre département, le taux d’erreur grimpait à 80 % sur les bâtiments isolés.

Google Maps ajoute de magnifiques vues aériennes

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura