La bourse ferme dans 4 h
  • CAC 40

    5 810,60
    -20,05 (-0,34 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 690,97
    -13,88 (-0,37 %)
     
  • Dow Jones

    30 924,14
    -345,96 (-1,11 %)
     
  • EUR/USD

    1,1946
    -0,0033 (-0,27 %)
     
  • Gold future

    1 693,60
    -7,10 (-0,42 %)
     
  • BTC-EUR

    39 598,38
    -1 767,93 (-4,27 %)
     
  • CMC Crypto 200

    945,34
    -41,87 (-4,24 %)
     
  • Pétrole WTI

    65,39
    +1,56 (+2,44 %)
     
  • DAX

    13 970,11
    -86,23 (-0,61 %)
     
  • FTSE 100

    6 669,81
    +18,93 (+0,28 %)
     
  • Nasdaq

    12 723,47
    -274,33 (-2,11 %)
     
  • S&P 500

    3 768,47
    -51,25 (-1,34 %)
     
  • Nikkei 225

    28 864,32
    -65,78 (-0,23 %)
     
  • HANG SENG

    29 098,29
    -138,50 (-0,47 %)
     
  • GBP/USD

    1,3825
    -0,0069 (-0,50 %)
     

Le fisc grec s'attaque aux fonctionnaires français

·1 min de lecture

En Grèce, un certain nombre d'étrangers sont en train d'être rattrapés par les services des impôts. Parmi eux beaucoup de ressortissants français qui contestent cette décision du gouvernement. Si la droite au pouvoir parle de remplir les caisses de l'État, il s'agit surtout d'une remise en cause par le gouvernement grec d'accords bilatéraux en matière de fiscalité datant de 1965.

Depuis 48 heures, les enseignants français du lycée franco-hellénique Eugène Delacroix, à Athènes, sont en grève. La cause de leur mouvement ? Le " cadeau de Noël " ou " la surprise de bonne année ", selon les cas, que certains de ces enseignants français implantés en Grèce ont reçu. Rien de moins qu'une lettre du fisc grec, assortie de redressements salés, concernant leurs revenus de l'année 2014 et envoyée le 20 décembre 2020. Elle laisse la fâcheuse impression qu'Athènes est en train de racler les fonds de tiroir alors que sa dette bondit de nouveau. Et tout montre que ces enseignants ne sont que les premiers sur la liste des " rattrapés ".Auraient-ils fraudé ? " En aucun cas, bondit l'un d'eux. En plus, nous avons systématiquement rempli nos déclarations d'impôts en suivant les consignes données par les services de l'Ambassade de France en Grèce. " En réalité, " il existe des conventions bilatérales pour éviter la double imposition, rédigées selon le modèle de l'OCDE ", explique Maitre Constantin Karagounis, avocat d'affaires inscrit aux barreaux de Paris & d'Athènes.Celle entre la...

Lire la suite sur Marianne

A lire aussi