Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 534,52
    -52,03 (-0,69 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 827,24
    -42,88 (-0,88 %)
     
  • Dow Jones

    40 287,53
    -377,47 (-0,93 %)
     
  • EUR/USD

    1,0889
    -0,0012 (-0,11 %)
     
  • Gold future

    2 402,80
    +3,70 (+0,15 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 583,83
    +987,50 (+1,60 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 398,89
    +67,99 (+5,11 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,25
    +0,12 (+0,15 %)
     
  • DAX

    18 171,93
    -182,87 (-1,00 %)
     
  • FTSE 100

    8 155,72
    -49,17 (-0,60 %)
     
  • Nasdaq

    17 726,94
    -144,26 (-0,81 %)
     
  • S&P 500

    5 505,00
    -39,59 (-0,71 %)
     
  • Nikkei 225

    40 063,79
    -62,61 (-0,16 %)
     
  • HANG SENG

    17 417,68
    -360,72 (-2,03 %)
     
  • GBP/USD

    1,2917
    -0,0030 (-0,23 %)
     

Le fisc a envoyé des milliers d’avis d’impôt par erreur

Pour contester l'impôt, il faut envoyer un message aux services en vous connectant sur votre espace personnel, ou en appelant le 08 09 401 401.  - Credit:Mourad ALLILI / MAXPPP
Pour contester l'impôt, il faut envoyer un message aux services en vous connectant sur votre espace personnel, ou en appelant le 08 09 401 401. - Credit:Mourad ALLILI / MAXPPP

Frayeur pour certains Français. La Direction générale des finances publiques (DGFIP) a envoyé par erreur des notifications à des milliers de contribuables, les alertant sur le fait qu'ils doivent s'acquitter d'une taxe d'habitation sur les résidences secondaires, selon actu.fr. Un porte-parole de la DGFIP a concédé que ces notifications sur leur espace en ligne étaient envoyées par erreur.

Et d'expliquer : « Certains usagers ayant déménagé récemment ont pu recevoir à tort un avis de taxe d'habitation sur une résidence secondaire, nos services ayant deux adresses connues les concernant. »

À LIRE AUSSI Placements : quel prix pour quelle résidence secondaire sur le littoral ouest ?

Le temps que le changement d'adresse se fasse, les serveurs des impôts ont donc deux adresses enregistrées, et peuvent donc croire que vous possédez une résidence secondaire. Le déménagement peut remonter à plusieurs années, selon nos confrères.

Contestation possible

« Si l'erreur est confirmée, ils sont bien entendu exonérés », assure la DGFIP. Pour cela, il faut contester l'impôt : en envoyant un message aux services en vous connectant sur votre espace personnel, ou en appelant le 08 09 401 401.

PUBLICITÉ

À LIRE AUSSI Taxes foncières : gare à la hausse

Si vous possédez réellement une résidence secondaire, vous avez sûrement reçu un avis d'impôt qui est cette fois bien réel. Vous avez jusqu'au 15 décembre pour vous en occuper. Si vous avez fait le choix de la mensualisation, ce sera à partir du 20 novembre.