Marchés français ouverture 5 h 51 min
  • Dow Jones

    34 299,33
    -94,42 (-0,27 %)
     
  • Nasdaq

    14 072,86
    -101,29 (-0,71 %)
     
  • Nikkei 225

    29 406,06
    -35,24 (-0,12 %)
     
  • EUR/USD

    1,2126
    -0,0007 (-0,06 %)
     
  • HANG SENG

    28 638,53
    -203,60 (-0,71 %)
     
  • BTC-EUR

    32 791,97
    -677,04 (-2,02 %)
     
  • CMC Crypto 200

    987,68
    -22,92 (-2,27 %)
     
  • S&P 500

    4 246,59
    -8,56 (-0,20 %)
     

Firefox : les onglets font bande à part dans la nouvelle version

·2 min de lecture

Chaque mois, Edge, Chrome et Firefox « se tirent la bourre » à coups de nouvelles versions et de nouvelles fonctions, et si les navigateurs de Microsoft et Google ont choisi de s’affronter sur le terrain de la vitesse, leur concurrent de Mozilla opte pour l’ergonomie et la sécurité. La preuve avec Firefox 89 révélé lundi. L’objectif est simple : mettre en avant le sujet, donc la page web, et la débarrasser de tout le superflu. En fait, c’est comme si Firefox avait décidé d’appliquer à sa version desktop le design des versions mobiles, et tout ça porte un nom : Proton. Le plus marquant, c’est le changement d’affichage des onglets qui sont déportés au-dessus de la barre des icônes.

En fait, cela reprend l’idée de MacOS où chaque fenêtre ouverte prend le dessus sur le reste. C’est exactement pareil avec les onglets dans Firefox qui semblent flotter au-dessus de la fenêtre principale. Ici, la barre de menus et de recherche devient un accessoire, et c’est l’onglet qui est au centre de cette nouvelle version. D’ailleurs, la fenêtre active est légèrement incurvée et plus lumineuse. Comme des palettes d’outils dans Photoshop, on peut les déplacer où l’on veut.

Firefox s'offre un nouveau design. © Firefox

Le superflu est éliminé

Autre changement, très agréable au quotidien : la discrétion des notifications. Même si des services intègrent des fenêtres de notifications, Firefox a choisi de les reléguer au second plan pour ne pas perturber la navigation, et les développeurs révèlent même que certaines sont supprimées. Dans le même esprit, le navigateur bloque désormais la lecture automatique des vidéos, le plus souvent des publicités… Tout est donc fait pour éviter que la navigation ou la lecture d’un article ne soit perturbée.

Au niveau des menus, Firefox s’inspire des sites Internet avec un bouton « hamburger » symbolisé par trois tirets horizontaux, et lorsque l’on clique dessus, on accède aux fonctions les plus utilisées. En fait, les ingénieurs ont constaté que les...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura