Marchés français ouverture 5 h 1 min
  • Dow Jones

    34 580,08
    -59,72 (-0,17 %)
     
  • Nasdaq

    15 085,47
    -295,83 (-1,92 %)
     
  • Nikkei 225

    27 866,81
    -162,76 (-0,58 %)
     
  • EUR/USD

    1,1296
    -0,0022 (-0,19 %)
     
  • HANG SENG

    23 469,81
    -296,88 (-1,25 %)
     
  • BTC-EUR

    43 430,26
    -404,71 (-0,92 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 260,47
    -181,29 (-12,57 %)
     
  • S&P 500

    4 538,43
    -38,67 (-0,84 %)
     

La fintech Lydia se lance dans le trading de cryptomonnaies

·2 min de lecture

L'application de remboursement entre amis veut devenir le centre de l'écosystème bancaire de ses 5,5 millions d'utilisateurs. Pour séduire les jeunes, elle mise sur le trading, d'actions traditionnelles ou de cryptomonnaies.

Pour rembourser un ami, on pourra désormais vendre quelques bitcoins ou des dogecoins. L'application de remboursement entre amis Lydia se lance dans le trading, dix ans après sa création. "Vous pouvez désormais acheter des actions ou des cryptomonnaies en conservant l'interface classique de Lydia, comme pour un transfert d'argent entre amis, expose Cyril Chiche cofondateur de la fintech française. Cela ne deviendra pas néanmoins une plateforme de traders expérimentés. Nous voulons démocratiser l'usage des cryptomonnaies."

L'application ne veut pas que ses 5,5 millions d'utilisateurs, en très grande majorité des moins de 35 ans, se laissent séduire par une application concurrente de cryptomonnaies, alors que l. "C'est un mouvement stratégique pour nous ajoute Cyril Chiche car cela accompagne un mouvement profond dans la société, notamment des plus jeunes générations. Un peu plus du tiers de tous les Français, entre 18 et 35 ans, détiennent des cryptomonnaies. Ce lancement est parfaitement en phase avec la communauté de nos utilisateurs."

200 millions de possesseurs de cryptos

Ce rapprochement du trading de cryptomonnaies est nouveau en Europe, même si propose ce service depuis 2018. Aux Etats-Unis de nombreuses banques ont déjà leur service de trading de cryptomonnaies. Outre Binance ou Coinbase, spécialisés dès l'origine dans les cryptomonnaies, ou ont épousé ce mouvement rapidement.

"Cela devait arriver en Europe juge Stanislas Barthélémi, consultant blockchain et cryptomonnaies pour KPMG. Lydia a raison d'y aller car le secteur des cryptos devient gros: de 50 millions de possesseurs de cryptos dans le monde il y a un an et demi, nous sommes aujourd'hui plus proches des 200 millions. Les acteurs traditionnels ajoutent des cordes à leur arc." Si PayPal a séduit nombre d'utilisateurs en les convertissant aux cryptomonnaies en Europe, beaucoup d'acteurs traditionnels préparent leur ouverture à ce secteur. "Toutes les néobanques et banques traditionnelles vont suivr[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles