La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 739,73
    -336,14 (-4,75 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 089,58
    -203,66 (-4,74 %)
     
  • Dow Jones

    34 899,34
    -905,04 (-2,53 %)
     
  • EUR/USD

    1,1322
    +0,0110 (+0,99 %)
     
  • Gold future

    1 788,10
    +1,20 (+0,07 %)
     
  • BTC-EUR

    48 047,98
    -954,96 (-1,95 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 365,60
    -89,82 (-6,17 %)
     
  • Pétrole WTI

    68,15
    -10,24 (-13,06 %)
     
  • DAX

    15 257,04
    -660,94 (-4,15 %)
     
  • FTSE 100

    7 044,03
    -266,34 (-3,64 %)
     
  • Nasdaq

    15 491,66
    -353,57 (-2,23 %)
     
  • S&P 500

    4 594,62
    -106,84 (-2,27 %)
     
  • Nikkei 225

    28 751,62
    -747,66 (-2,53 %)
     
  • HANG SENG

    24 080,52
    -659,64 (-2,67 %)
     
  • GBP/USD

    1,3342
    +0,0022 (+0,16 %)
     

En Finlande, des scientifiques mettent au point le premier café de laboratoire

·1 min de lecture

Après la viande, le café de laboratoire ? Des scientifiques finlandais ont mis au point une nouvelle technique permettant de fabriquer autrement l'une des boissons les plus consommées au monde, tout en préservant davantage l'environnement. La Finlande est en effet l'un des plus gros consommateurs de café au monde (10 kilos par personne et par an en moyenne), et cette technique pourrait permettre de faire du café de manière plus durable.

>> Retrouvez la matinale du jour en replay et en podcast ici

Des cellules de plantes de café

Pour ce faire, les scientifiques ont utilisé des cellules de plantes de café. Une fois torréfiée, la poudre peut être préparée exactement de la même manière que le café classique. La culture du café cellulaire prend trois à quatre semaines et la température, la lumière ou encore le niveau d'oxygène sont contrôlés très précisément. Cette méthode permet de limiter l'impact sur l'environnement. Car le vrai café, lui, est cultivé dans les plantations tropicales. Ce qui pose notamment le problème de la déforestation, de la pollution aux pesticides et du transport pour exporter le café dans différents pays.

Des experts sensoriels s'assurent quant à eux que le goût se rapproche le plus possible du café original. Selon les premiers résultats, celui du laboratoire est moins amer, parce qu'il contient moins de caféine et a un arôme moins intense. Une fois les tests terminés, les chercheurs espèrent pouvoir commercialiser leur café cellulaire afin de le dis...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles