Publicité
La bourse ferme dans 39 min
  • CAC 40

    8 084,29
    -18,04 (-0,22 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 025,40
    -12,20 (-0,24 %)
     
  • Dow Jones

    39 091,05
    +25,79 (+0,07 %)
     
  • EUR/USD

    1,0851
    +0,0033 (+0,30 %)
     
  • Gold future

    2 339,50
    +2,30 (+0,10 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 427,73
    +30,59 (+0,05 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 428,45
    -39,66 (-2,70 %)
     
  • Pétrole WTI

    77,43
    +0,56 (+0,73 %)
     
  • DAX

    18 641,44
    -49,88 (-0,27 %)
     
  • FTSE 100

    8 326,10
    -13,13 (-0,16 %)
     
  • Nasdaq

    16 861,58
    +125,55 (+0,75 %)
     
  • S&P 500

    5 294,09
    +26,25 (+0,50 %)
     
  • Nikkei 225

    38 646,11
    -457,11 (-1,17 %)
     
  • HANG SENG

    18 608,94
    -259,77 (-1,38 %)
     
  • GBP/USD

    1,2734
    +0,0036 (+0,29 %)
     

Fini le timbre gris : La Poste supprime le moins cher de ses timbres

Un bureau de Poste
Un bureau de Poste

C'est ce qu'on appelle avoir le sens du timing. Alors que les députés examinent en ce moment le projet de loi pouvoir d'achat, La Poste a annoncé une refonte de son offre d'affranchissements dès le 1er janvier 2023 qui se traduit par la suppression de son timbre le moins cher. Il s'agit de l'Ecopli qui coûte 1,14 euro.

Il est en effet le plus économique proposé par La Poste pour l'acheminement en France d'enveloppes et de petits colis jusqu'à 250 grammes. Il est idéal pour des envois non urgents puisque la distribution est effectuée en 4 jours ouvrés environ, à titre indicatif. Mais la rationalisation tarifaire de La Poste aura eu raison de ce timbre gris. Interrogé par MoneyVox, le groupe fait savoir que cette décision s'explique par plusieurs facteurs.

Une faible demande bien entretenue

D'une part, la volonté de ne pas complexifier la nouvelle gamme qui prévoit désormais 4 tarifs pour le courrier. D'autre part, la différence de prix avec le timbre vert à 1,16 euro est de « seulement » 2 centimes. Dernier élément : la faible demande en timbres gris. « Le timbre gris qui ne fera plus partie de la gamme courrier en 2023 ne représentait qu'un courrier par ménage par an, soit un total de 20 millions sur 7 milliards d'envois », explique La Poste.

PUBLICITÉ

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Impôt sur le revenu : les 5 dates à ne pas louper cet été
- Location : ces nouveaux travaux que vous pouvez faire sans l'accord du propriétaire
- Impôts 2022 : allez-vous devoir payer la contribution exceptionnelle sur les hauts revenus ?