Marchés français ouverture 5 min
  • Dow Jones

    34 021,45
    +433,79 (+1,29 %)
     
  • Nasdaq

    13 124,99
    +93,31 (+0,72 %)
     
  • Nikkei 225

    28 084,47
    +636,46 (+2,32 %)
     
  • EUR/USD

    1,2112
    +0,0028 (+0,23 %)
     
  • HANG SENG

    27 987,41
    +268,74 (+0,97 %)
     
  • BTC-EUR

    40 476,69
    -2 122,49 (-4,98 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 353,30
    -34,60 (-2,49 %)
     
  • S&P 500

    4 112,50
    +49,46 (+1,22 %)
     

Financial Data Exchange (FDX) rapporte que 16 millions de consommateurs utilisent désormais l’API de FDX

·4 min de lecture

Les États-Unis et le Canada sont désormais en tête du classement mondial en matière d'API de services bancaires et financiers ouverts, grâce à un organisme de normalisation technique dirigé par l'industrie.

Le Financial Data Exchange (FDX) a annoncé aujourd'hui que 16 millions de consommateurs nord-américains utilisent désormais son API pour le partage de données de services bancaires et financiers ouverts. Cette étape renforce la position des États-Unis et du Canada en tant que leaders mondiaux en matière d’API de services bancaires et financiers ouverts. Les mesures actuelles et révisées concernant le taux d’adoption indiquent une croissance de 4 millions de consommateurs supplémentaires, qui sont passés du partage de données basé sur les justificatifs d'identité et du grattage d'écran aux normes d’API de FDX dirigées par l'industrie et ce, depuis la dernière enquête sur les taux d’adoption de FDX, fin 2020.

« Avec les dernières mesures relatives à l'adoption de FDX, les écosystèmes de données financières américains et canadiens montrent que les normes de FDX en matière d’API sont communes, interopérables, dirigées par l'industrie et axées sur le marché, et constituent le moyen le plus rapide de fournir au marché un partage de données financières sécurisé et axé sur le consommateur », a déclaré Don Cardinal, directeur général de FDX.

FDX a publié la version 4.5 de son API en décembre et FDX a maintenant défini plus de 500 éléments de données financières individuelles. En conséquence, les consommateurs peuvent utiliser et partager un éventail plus large de leurs propres données financières, en vue d'améliorer leur vie financière. FDX prévoit lancer une version à paraître au printemps, soit en mai 2021, date à laquelle l'organisation devrait fournir des mises à jour supplémentaires concernant ses normes.

« Le discours commun selon lequel les États-Unis et le Canada sont en quelque sorte en retard sur les services bancaires ouverts est tout simplement faux », a déclaré M. Cardinal. « Non seuement les normes techniques de FDX ouvrent la voie à une adoption rapide des API en Amérique du Nord, qui dépasse le niveau d’adoption à l'échelle mondiale, mais FDX fait évoluer la notion de services bancaires ouverts. Nous avons défini plus de 500 éléments de données financières et nous continuons à étendre le champ d'application de l'API de FDX en fonction de la demande des consommateurs et du marché. Cela nous positionne fermement dans le domaine des services financiers ouverts », a ajouté M. Cardinal.

L'Open Banking Implementation Entity (OBIE) au Royaume-Uni a récemment indiqué que plus de 3 millions de consommateurs utilisent son API de services bancaires ouverts. D'ailleurs, plusieurs instances internationales en sont à divers stades de développement et de mise en œuvre de réglementations et de normes en matière de services bancaires et financiers ouverts.

« Les normes techniques communes de l'industrie ne peuvent pas résoudre tous les points de friction liés aux services financiers ouverts sur le marché. Cependant, lorsque vous réunissez l'ensemble de l'écosystème du secteur financier autour de la table, vous pouvez résoudre de nombreux problèmes. FDX se focalise sur les moyens techniques et les méthodes qui permettent aux consommateurs d'autoriser et d'utiliser leurs données financières en toute sécurité, et pour ce faire, FDX montre que des normes techniques communes et interopérables développées par un consortium industriel sont la voie à suivre », a déclaré M. Cardinal.

FDX est composé de 185 membres et intervenants du secteur financier. Le conseil d'administration de FDX comprend Bank of America, Citi, Capital One, Envestnet | Yodlee, Experian, Fannie Mae, Fidelity, Finicity, Fiserv, FS-ISAC, Interac, Intuit, JPMorgan Chase, Plaid, PNC, Quicken Loans, Royal Bank of Canada, Schwab, SIFMA, TD Bank, The Clearing House, Truist, USAA, US Bank, Wells Fargo, Xero et un siège d'observateur rotatif pour les groupes de défense des consommateurs.

À propos de FDX

Financial Data Exchange, LLC est un organisme à but non lucratif opérant aux États-Unis et au Canada visant à fédérer le secteur de la finance autour d’une norme commune, interopérable et libre de droits pour permettre aux clients et entreprises d’accéder de manière sécurisée et pratique à leurs données financières. FDX donne le pouvoir aux consommateurs par son engagement pour le développement, la croissance et l’adoption généralisée de son API selon les principes de contrôle, d’accès, de transparence, de traçabilité et de sécurité. L’adhésion est ouverte aux établissements financiers, aux entreprises de technologie financière, aux agrégateurs de données financières, aux groupes de défense des consommateurs, aux réseaux de paiement et aux autres intervenants du secteur. FDX est une filiale indépendante du centre FS-ISAC. Pour en savoir plus et pour nous rejoindre, consultez le site www.financialdataexchange.org.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Consultez la version source sur businesswire.com : https://www.businesswire.com/news/home/20210421005047/fr/

Contacts

Emily Rios
Trevelino/Keller
(404) 214-0722 Poste 115
erios@trevelinokeller.com