Marchés français ouverture 1 h 6 min
  • Dow Jones

    33 587,66
    -681,50 (-1,99 %)
     
  • Nasdaq

    13 031,68
    -357,75 (-2,67 %)
     
  • Nikkei 225

    27 460,81
    -686,70 (-2,44 %)
     
  • EUR/USD

    1,2079
    +0,0003 (+0,02 %)
     
  • HANG SENG

    27 871,50
    -359,54 (-1,27 %)
     
  • BTC-EUR

    42 230,07
    -5 549,69 (-11,62 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 397,28
    -166,55 (-10,65 %)
     
  • S&P 500

    4 063,04
    -89,06 (-2,14 %)
     

Financière de l'Odet : Information financière du premier trimestre 2021

FINANCIERE DE L'ODET
·7 min de lecture

FINANCIÈRE DE l'ODET

COMMUNIQUÉ DE PRESSE


Information financière du premier trimestre 2021

Le 22 avril 2021

Bonne progression du chiffre d’affaires du Groupe

au premier trimestre 2021 : 6 102 millions d’euros,

en hausse de 6 % à périmètre et taux de change constants



Chiffre d’affaires du premier trimestre 2021


A périmètre et taux de change constants, le chiffre d’affaires du premier trimestre 2021 du Groupe est en progression de 6 % à 6 102 millions d’euros. Cette évolution intègre principalement :




En données publiées, le chiffre d’affaires progresse de 2 % par rapport au chiffre d’affaires du premier trimestre 2020, compte tenu d’effets de change défavorables de -213 millions d’euros et d’un effet de périmètre de +20 millions d’euros.


Évolution du chiffre d’affaires par activité


(en millions d’euros)

1er trimestre

2021

2020 (1)

2020

Croissance

Croissance

publiée

organique

Transport et Logistique

1 555

1 358

1 394

+12%

+15%

Logistique Pétrolière

565

630

631

-11%

-10%

Communication

3 900

3 713

3 868

+1%

+5%

Stockage d'Electricité et Systèmes

80

64

65

+24%

+24%

Autres (Actifs Agricoles, Médias et Holdings)

2

8

8

-74%

-74%

Total chiffre d’affaires du Groupe

6 102

5 773

5 966

+2%

+6%

(1) à périmètre et change constants

A périmètre et taux de change constants, comparés au premier trimestre 2020, les principaux secteurs ont évolué comme suit :

  • Transport et Logistique, Logistique Pétrolière :

  • Le chiffre d’affaires de l’activité transport et logistique est en croissance de 15 % grâce à la commission de transport portée par la hausse des taux de fret et des volumes dans le trafic maritime, ainsi que dans l’aérien qui a pu notamment bénéficier d’opérations exceptionnelles en sortie d’Asie dans un contexte d’urgence sanitaire.

D’autre part, la contraction des activités logistiques en Afrique est cependant en très grande partie compensée par la bonne marche de l’activité des concessions portuaires, principalement Benin Terminal, Conakry Terminal en Guinée, Freetown Terminal en Sierra Leone, et Abidjan Terminal en Côte d’Ivoire.

Les concessions ferroviaires sont en légère hausse, notamment grâce à Sitarail qui bénéficie d’une augmentation des volumes transportés.

  • Le chiffre d’affaires de la logistique pétrolière est en retrait de 10 %, en raison de la baisse des prix des produits pétroliers, ainsi que celle des volumes vendus, essentiellement due à un effet de base lié au début de la crise de la COVID 19.

  • Communication :

Le chiffre d’affaires des activités communication, correspondant à l’activité de Vivendi, est en croissance organique de 5 % par rapport au premier trimestre 2020. Vivendi bénéficie de la forte progression d’Universal Music Group (+9 %), grâce à l’augmentation des revenus liés aux abonnements et au streaming (+20 %). Cette progression intègre également le chiffre d’affaires stable du Groupe Canal+, soutenu par les performances de ses activités internationales et par Studiocanal, la progression de Havas (+1 %) dans un contexte de reprise de l’activité, et la forte hausse d’Editis (+40 %) par rapport au premier trimestre 2020.

  • Stockage d’Électricité et Systèmes :

Le chiffre d’affaires des activités industrielles (stockage d’électricité, films plastiques, terminaux et systèmes spécialisés) est en croissance de 24 % par rapport au premier trimestre 2020, grâce à la forte croissance de la division batteries portée par le contrat Daimler, à la nette hausse des ventes de bus et à la bonne marche des films plastiques. L’activité terminaux spécialisés (bornes et sas pour les gares et les aéroports) est cependant en retrait, ses principaux clients restant fortement impactés par la crise sanitaire.


Faits marquants et évènements récents :


  • Universal Music Group

Le 29 janvier 2021, Vivendi a finalisé la cession de 10 % supplémentaires du capital d’Universal Music Group (UMG) au consortium mené par Tencent sur la base d’une valeur d’entreprise de
30 milliards d’euros pour 100 % du capital d’UMG. Cette opération s’est traduite pour Vivendi par un encaissement de 2 847 millions d’euros. En conséquence, le consortium mené par Tencent détient 20 % d’UMG. Le 13 février 2021, Vivendi a annoncé étudier le projet de distribution de
60 % du capital d’UMG et sa cotation d’ici la fin de l’année 2021.
A la suite du vote positif à 99,98 % d’une modification des statuts lors de l’Assemblée générale extraordinaire des actionnaires de Vivendi le 29 mars 2021, qui permet désormais à Vivendi de distribuer des dividendes ou acomptes, des réserves ou des primes par remise de biens en nature, y compris sous forme de titres financiers, il sera proposé, à l’Assemblée générale annuelle du 22 juin 2021, de se prononcer sur le projet de distribution exceptionnelle en nature d’actions UMG aux actionnaires de Vivendi, en vue d’une réalisation envisagée à l’automne 2021.

  • Enquête Togo-Guinée

Afin de mettre un terme définitif aux poursuites découlant des faits allégués, les sociétés Bolloré SE et Financière de l’Odet SE ont accepté de conclure une Convention Judiciaire d’Intérêt Public (CJIP) avec le Parquet National Financier (PNF). Cet accord conclu le 9 février 2021 et validé par le Tribunal judiciaire de Paris le 26 février 2021 n’équivaut ni à une reconnaissance de culpabilité ni à un jugement de condamnation. Il s’agit d’un accord aux termes duquel le PNF accepte d’éteindre les poursuites à l’encontre de la société Bolloré SE qui accepte de soumettre son programme de conformité à des contrôles effectués par l’Agence Française Anticorruption (AFA) sur une période de deux ans et d’en supporter les coûts jusqu’à concurrence de 4 millions d’euros. Financière de l’Odet SE a accepté de payer une amende d’intérêt public de 12 millions d’euros. L’exécution de la CJIP met fin aux poursuites engagées contre Bolloré SE.

  • Achat d’actions Vivendi

En mars 2021 et avril 2021, Financière de l’Odet SE a acquis 2,72 millions d’actions Vivendi à un cours moyen de 27,76 euros par action et pour un montant global de 75,4 millions d’euros. À ce jour, Financière de l’Odet SE détient 0,23 % du capital de Vivendi.


Impacts de la crise sanitaire

Bien que les impacts soient plus sensibles pour certains pays ou métiers que pour d’autres, le Groupe a su faire preuve de résilience et s'adapter pour continuer de servir au mieux ses clients, tout en réduisant ses coûts pour préserver ses marges. Les activités de transport et logistique continuent de bénéficier de taux de fret exceptionnels qui compensent en partie le ralentissement des flux habituels. Les activités de communication ont montré une bonne résistance, en particulier celles de la musique et de la télévision payante.

Le Groupe analyse avec attention les conséquences actuelles et potentielles de la crise. Le Groupe reste néanmoins confiant quant à la capacité de résilience de ses principaux métiers. Il continue de mettre tout en œuvre pour assurer la continuité de ses activités, ainsi que pour servir et divertir au mieux ses clients et ses publics, tout en respectant les consignes des autorités de chaque pays où il est implanté.

Pièce jointe