Publicité
Marchés français ouverture 47 min
  • Dow Jones

    38 239,98
    +253,58 (+0,67 %)
     
  • Nasdaq

    15 451,31
    +169,30 (+1,11 %)
     
  • Nikkei 225

    37 574,35
    +135,74 (+0,36 %)
     
  • EUR/USD

    1,0647
    -0,0009 (-0,09 %)
     
  • HANG SENG

    16 789,38
    +277,69 (+1,68 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 565,71
    +315,84 (+0,51 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 401,75
    -13,01 (-0,92 %)
     
  • S&P 500

    5 010,60
    +43,37 (+0,87 %)
     

Finances publiques : la France dépense plus que ses voisins européens et choie les retraités

La sous-indexation des retraites sur l'inflation permettrait au gouvernement de réaliser des économies.  - Credit:Mourad ALLILI/SIPA / SIPA / Mourad ALLILI/SIPA
La sous-indexation des retraites sur l'inflation permettrait au gouvernement de réaliser des économies. - Credit:Mourad ALLILI/SIPA / SIPA / Mourad ALLILI/SIPA

Les dépenses publiques de la France sont très élevées, et ce constat n'est pas nouveau. Dans une étude publiée ce mardi 19 mars sur son site d'information sur les finances publiques, Fipeco, l'ancien conseiller de la Cour des comptes François Écalle compare la situation française à celles des autres pays européens.

Résultat : la France dépense plus que ses voisins dans presque tous les domaines. « Le poids des dépenses publiques, en pourcentage du PIB, est plus élevé en France que dans l'Union européenne pour toutes les fonctions à l'exception des transports, de la sécurité intérieure et de la justice », résume François Écalle. Les dépenses publiques françaises représentaient, en 2022, 58,3 % du PIB contre 49,5 % en Allemagne ou 43,5 % aux Pays-Bas. La moyenne européenne se situe à 49,6 %.

À LIRE AUSSI Dépenses publiques : « La France est comme un dinosaure »

Financement des pensions de retraite

À l'heure où le gouvernement annonce des mesures de restriction budgétaire – 10 milliards d'économies sur le budget 2024, 20 milliards à trouver sur celui de 2025 –, l'économiste passe en revue les principaux postes de dépenses de l'État. Les dépenses publiques de santé représentent 12,2 % du PIB, contre 10,5 % en moyenne en Europe. Celles associées au chômage se sont élevées à 1,7 % du PIB, contre 1,2 % en moyenne. Les intérêts de la dette, sans surprise, pèsent sur les finances publiques en France avec une dette qui atteint plus de 3 000 milliards d'euros. Ils se son [...] Lire la suite