Marchés français ouverture 3 h 48 min
  • Dow Jones

    35 490,69
    -266,19 (-0,74 %)
     
  • Nasdaq

    15 235,84
    +0,12 (+0,00 %)
     
  • Nikkei 225

    28 825,62
    -272,62 (-0,94 %)
     
  • EUR/USD

    1,1612
    +0,0005 (+0,05 %)
     
  • HANG SENG

    25 561,44
    -67,30 (-0,26 %)
     
  • BTC-EUR

    50 934,18
    -1 654,96 (-3,15 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 417,13
    -57,20 (-3,88 %)
     
  • S&P 500

    4 551,68
    -23,11 (-0,51 %)
     

Financer sa retraite: jouer la sécurité avec l'immobilier

·2 min de lecture

En direct ou via des SCPI, la pierre reste une valeur très intéressante, à la fois sur le plan patrimonial et financier. Nos pistes pour réaliser tout son potentiel.

Acheter un bien immobilier, le mettre en location pour compléter sa pension de retraite grâce aux loyers et en même temps valoriser son patrimoine en profitant de la hausse des prix de la pierre sur le long terme : la recette classique fonctionne encore. Mais la route est semée d'embûches, car devenir bailleur ne s'improvise pas. Il faut optimiser le financement, consacrer du temps à la gestion et prendre en compte des locataires qui ne paieraient pas leur loyer. Sans compter la pression fiscale, qui limite la rentabilité, et même l'impôt sur la fortune immobilière (IFI) pour les contribuables les plus aisés. Voici quelques conseils pour naviguer dans cet environnement complexe.

1. Les SCPI

Les Il s'agit d'investir dans des parts de placements financiers elles-mêmes investies en immobilier. Elles affichent un rendement moyen brut de 4,18 % en 2020. Les SCPI règlent la question du risque, puisque vous êtes indirectement propriétaire de dizaines voire de centaines d'immeubles. « Et elles permettent de bénéficier des rendements de l'immobilier d'entreprise (bureaux, commerces, etc.), plus élevés que ceux de l'immobilier résidentiel, qui plafonne autour de 2 % à Paris », rappelle Jonathan Dhiver, fondateur du site MeilleureSCPI. com. Un ticket d'entrée de quelques centaines à quelques milliers d'euros suffit pour démarrer, mais il faut bien entendu envisager un investissement plus conséquent pour compléter efficacement sa pension de retraite.

Il reste possible de financer l'opération à crédit. Dans ce cas, il faut l'anticiper dix à vingt ans avant la retraite pour que, le jour venu, le crédit soit intégralement remboursé. « Lorsqu'on achète à crédit, les revenus des SCPI financent environ les deux tiers des mensualités de remboursement », détaille Jonathan Dhiver. Les revenus des SCPI sont imposés comme des revenus fonciers : ils sont soumis au barème de l'impôt sur le revenu ainsi qu'aux prélèvements sociaux (17,2 %). Ainsi, l'achat de 100 000 euros de parts de SCPI p[...]

Lire la suite sur challenges.fr

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles