Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    8 010,83
    -12,91 (-0,16 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 955,01
    -11,67 (-0,23 %)
     
  • Dow Jones

    37 983,24
    -475,84 (-1,24 %)
     
  • EUR/USD

    1,0646
    -0,0085 (-0,79 %)
     
  • Gold future

    2 360,20
    -12,50 (-0,53 %)
     
  • Bitcoin EUR

    58 881,02
    -4 392,24 (-6,94 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • Pétrole WTI

    85,45
    +0,43 (+0,51 %)
     
  • DAX

    17 930,32
    -24,16 (-0,13 %)
     
  • FTSE 100

    7 995,58
    +71,78 (+0,91 %)
     
  • Nasdaq

    16 175,09
    -267,10 (-1,62 %)
     
  • S&P 500

    5 123,41
    -75,65 (-1,46 %)
     
  • Nikkei 225

    39 523,55
    +80,92 (+0,21 %)
     
  • HANG SENG

    16 721,69
    -373,34 (-2,18 %)
     
  • GBP/USD

    1,2451
    -0,0104 (-0,83 %)
     

Le financement des start-up en France a augmenté de 8 % en 2022

© MICHEL EULER/POOL/AFP

8 %. C’est le taux de progression du finan­cement des start-up en France en 2022. Elle compte 36 licornes, ces entreprises valorisées à plus de 1 milliard d’euros avant leur cotation en Bourse, au lieu de quatre en 2015. Plus de 15 milliards d’euros ont été investis dans les start-up tricolores, selon la plateforme spécialisée Dealroom. Et c’est le seul grand pays européen où les jeunes pousses, très soutenues par l’écosystème de la French Tech, n’ont pas vu leurs sources de fonds se tarir l’an dernier. En Allemagne et au Royaume-Uni (qui abrite 50 licornes sur un total de 166 en Europe, mais souffre des effets du Brexit), les financements ont à l’inverse plongé de plus de 20 % en 2022.


Retrouvez cet article sur LeJDD