Finance : le courtier américain Rochdale menacé de faillite après des trades sur Apple

COURS LIÉS

SymboleCoursVariation
AAPL567,77+43,02
NYT16,830,22

Rochdale, un courtier de petite taille basé dans le Connecticut, tente actuellement de négocier son sauvetage, après une série de "trades" non-autorisés et perdants sur le dossier Apple (NasdaqGS: AAPL - actualité) . La firme de l'analyste bancaire Dick Bove est donc en grave difficulté. Elle tente désormais d'obtenir une injection de fonds ou bien de se revendre à des investisseurs, croient savoir les sources du New York Times (NYSE: NYT - actualité) .

Fin octobre, un trader de Rochdale avait acquis pour 1 milliard de dollars de titres Apple sans permission de sa hiérarchie, explique le NYT, selon lequel la chute du titre Apple a par la suite causé une perte importante à l'échelle du groupe. Au lieu d'acquérir 165.000 actions Apple, l'opérateur fautif aurait en fait exécuté un ordre portant sur... 1,65 million d'actions. Le "rogue trader" serait David Miller. Il aurait quitté le "floor" après sa bévue, sans revenir sur son lieu de travail par la suite. Le NY Times n'est pas parvenu à joindre le présumé fautif.

Rochdale ne disposait que de 3,5 millions de dollars de capitaux. Daniel Crowley, le dirigeant du courtier, avait prévenu que la perte de trading avait amené Rochdale en situation de capitaux négatifs. Crowley a confirmé les discussions en vue d'une recapitalisation, disant par ailleurs coopérer avec les régulateurs.

Actualités relatives :