La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 097,21
    +1,22 (+0,02 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 178,01
    +4,03 (+0,10 %)
     
  • Dow Jones

    33 978,08
    +28,67 (+0,08 %)
     
  • EUR/USD

    1,0874
    -0,0018 (-0,16 %)
     
  • Gold future

    1 927,60
    -2,40 (-0,12 %)
     
  • BTC-EUR

    21 156,84
    -278,24 (-1,30 %)
     
  • CMC Crypto 200

    526,66
    +9,65 (+1,87 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,38
    -1,63 (-2,01 %)
     
  • DAX

    15 150,03
    +17,18 (+0,11 %)
     
  • FTSE 100

    7 765,15
    +4,04 (+0,05 %)
     
  • Nasdaq

    11 621,71
    +109,30 (+0,95 %)
     
  • S&P 500

    4 070,56
    +10,13 (+0,25 %)
     
  • Nikkei 225

    27 382,56
    +19,81 (+0,07 %)
     
  • HANG SENG

    22 688,90
    +122,12 (+0,54 %)
     
  • GBP/USD

    1,2395
    -0,0012 (-0,10 %)
     

Fin du "zéro Covid" en Chine: Macron "demande des mesures adaptées de protection" au gouvernement

VIOLETA SANTOS MOURA

La fin brutale ce mois-ci de la politique du "zéro Covid" en Chine alors que le pays connaît une explosion des cas a suscité l'inquiétude de plusieurs pays, dont les Etats-Unis, qui vont exiger des tests négatifs pour les voyageurs chinois, mais aussi en France où Emmanuel Macron a demandé des mesures adaptées de protection" au gouvernement.

L'annonce de Pékin lundi sur la fin le 8 janvier des quarantaines obligatoires à l'arrivée a été accueillie dans la joie par les Chinois. Cette décision marque la disparition prochaine du dernier vestige de la politique du "zéro Covid" chinoise qui isolait le pays depuis près de trois ans et a suscité fin novembre des manifestations d'une ampleur inédite depuis des décennies. Elle a déclenché une ruée vers les vols internationaux et les prix des billets ont explosé.

La nouvelle a été reçue d'une toute autre manière à l'étranger, alors que la Chine fait face à la plus importante vague de contaminations au monde, amplifiée par l'apparition de nouveaux variants.

Lire aussiCovid en Chine : La France est "prête à étudier toutes les mesures utiles

Aux Etats-Unis, un responsable sanitaire a annoncé mercredi que son pays allait exiger un test Covid négatif pour les voyageurs arrivant par avion de Chine. A partir du 5 janvier, "tous les voyageurs par avion âgés de deux ans et plus venant de Chine devront faire un test pas plus de deux jours avant leur départ", et ce indépendamment de leur nationalité ou leur statut vaccinal, a déclaré ce responsable sanitaire.

Auparavant, un autre responsable, sous couvert d'anonymat, avait déclaré : "La communauté internationale est de plus en plus préoccupée par les poussées actuelles de Covid-19 en Chine et par le manque de données transparentes, notamment de données sur les séquences génomiques virales, communiquées par la RPC" (République populaire de Chine).

Tests obligatoires

Le Japon a décidé de rétablir à partir de vendredi les tests PCR obligatoires pour les voyageurs provenant de Chine continentale. L'île de Taïwan, que la Chine revendique comme faisant partie de son territoire, a également annoncé qu'elle procèderait à des contrôles du virus sur les voyageurs en provenance du continent.

En Europe, l'Italie, durement frappée par la pandémie de Covid-19 en 2020, a annoncé mercredi que les voyageurs venant de Chine seraient soumis [...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi