La bourse est fermée
  • Dow Jones

    30 303,17
    -633,87 (-2,05 %)
     
  • Nasdaq

    13 270,60
    -355,47 (-2,61 %)
     
  • Nikkei 225

    28 635,21
    +89,03 (+0,31 %)
     
  • EUR/USD

    1,2108
    -0,0060 (-0,50 %)
     
  • HANG SENG

    29 297,53
    -93,73 (-0,32 %)
     
  • BTC-EUR

    25 919,45
    -998,49 (-3,71 %)
     
  • CMC Crypto 200

    629,60
    -10,32 (-1,61 %)
     
  • S&P 500

    3 750,77
    -98,85 (-2,57 %)
     

De la fin du XVIIIe siècle à nos jours : le phénomène "anti-vaccin" ne date pas d'hier

·1 min de lecture

Seule arme véritablement efficace pour lutter contre l'épidémie de Covid-19, le vaccin ne compte pourtant pas que des supporters. Il est aujourd'hui impossible d’ignorer le phénomène anti-vaccin. Pourtant, loin d’être une nouveauté, il serait aussi vieux que la vaccination elle-même. Voici l'histoire des "antivax".

 

>> Retrouvez toutes les chroniques de Laure Dautriche en podcast et en replay ici

La "variolisation", ancêtre du vaccin

Au début du XVIIIe siècle, époque où sévissent les épidémies de variole, le vaccin n'existe pas encore mais une technique commence à se faire connaître. Rapportée de l'Empire ottoman par une Anglaise, elle permettrait de développer des anticorps. "C'est la 'variolisation', c’est-à-dire le fait de se faire injecter volontairement une variole peu virulente pour développer une résistance immunitaire", explique Antoine Houlou-Garcia, historien des sciences et co-auteur du Théorème d'hypocrite aux éditions Albin Michel.

Mais cette découverte s’accompagne de débats virulents, notamment en France, poursuit-il : "Des gens comme d’Alembert, encyclopédiste, vont être très opposés à la 'variolisation' alors que Voltaire, par exemple, va être beaucoup plus favorable à cette technique médicale."

>> A LIRE AUSSILe regard de Malek Boutih, touché par la polio enfant, sur la fin de la maladie en Afrique

Les guerres mondiales changent la donne

À cette époque, contrairement à l'Angleterre, la France a plus de mal à admettre cette nouvelle manière de fa...


Lire la suite sur Europe1