Publicité
Marchés français ouverture 2 h 38 min
  • Dow Jones

    38 712,21
    -35,21 (-0,09 %)
     
  • Nasdaq

    17 608,44
    +264,89 (+1,53 %)
     
  • Nikkei 225

    38 824,41
    -52,30 (-0,13 %)
     
  • EUR/USD

    1,0808
    -0,0006 (-0,05 %)
     
  • HANG SENG

    18 034,42
    +96,58 (+0,54 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 586,60
    +103,09 (+0,16 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 435,17
    +40,13 (+2,88 %)
     
  • S&P 500

    5 421,03
    +45,71 (+0,85 %)
     

Fin de l’indemnisation chômage au 1er juillet : un coup de bluff du gouvernement ?

Illustration Capital / Freepik

Le gouvernement ne l’a jamais caché : il faut de nouvelles mesures d’ici le 30 juin, «sinon l’assurance chômage cesserait de fonctionner à partir du 1er juillet prochain», martèle l’entourage de la ministre du Travail, Catherine Vautrin. La raison d’une telle échéance s’explique par la gestion du régime de l’assurance chômage. Revenons un peu en arrière. Un décret, daté du 26 juillet 2019, fixe les règles de l’assurance chômage. Elles peuvent être revues après accord entre les partenaires sociaux ou, si ce n’est pas le cas, par décret du gouvernement.

Initialement, le régime d’assurance chômage défini par ce décret devait prendre fin le 31 décembre 2023. Les nouvelles règles devant être établies suite aux négociations entre le patronat et les syndicats, notamment sur la question de l’emploi des seniors. Ouvertes en août 2023, ces négociations devaient s’achever en novembre. «Toutefois, le gouvernement a accepté de reporter l’échéance de la négociation au mois de mars, puis au mois d’avril», rappelle l’entourage de la ministre du Travail. Pour permettre ce délai supplémentaire, l’exécutif a pris ce que l’on appelle un «décret de jointure», qui a prolongé le régime actuel jusqu’au 30 juin 2024 au plus tard.

>> Notre service - Trouvez la formation professionnelle qui dopera ou réorientera votre carrière grâce à notre moteur de recherche spécialisé (Commercial, Management, Gestion de projet, Langues, Santé …) et entrez en contact avec un conseiller pour vous guider dans votre choix (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Sexisme au travail : une femme sur trois a été victime de discrimination
Réforme de l’assurance chômage : «c’est une logique complètement folle», déplore Eric Heyer
Chômage : combien de temps faudra-t-il avoir travaillé en plus pour y avoir droit ?
Réforme de l’assurance chômage : pourquoi la durée d’indemnisation pourrait-elle encore baisser ?
Licencié pour avoir porté un pantalon de mauvaise couleur, le salarié est débouté en justice