Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 934,17
    +6,74 (+0,09 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 894,86
    +17,09 (+0,35 %)
     
  • Dow Jones

    39 087,38
    +90,99 (+0,23 %)
     
  • EUR/USD

    1,0839
    +0,0032 (+0,29 %)
     
  • Gold future

    2 091,60
    +36,90 (+1,80 %)
     
  • Bitcoin EUR

    57 016,42
    -547,89 (-0,95 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,81
    +1,55 (+1,98 %)
     
  • DAX

    17 735,07
    +56,88 (+0,32 %)
     
  • FTSE 100

    7 682,50
    +52,48 (+0,69 %)
     
  • Nasdaq

    16 274,94
    +183,02 (+1,14 %)
     
  • S&P 500

    5 137,08
    +40,81 (+0,80 %)
     
  • Nikkei 225

    39 910,82
    +744,63 (+1,90 %)
     
  • HANG SENG

    16 589,44
    +78,00 (+0,47 %)
     
  • GBP/USD

    1,2655
    +0,0029 (+0,23 %)
     

Fin du droit du sol, archipel paralysé… On vous résume la situation à Mayotte

Christian Liewig - Corbis

«Il ne sera plus possible de devenir français si on n’est pas soi-même enfant de parents français», a affirmé Gérald Darmanin, à peine descendu de son avion devant la presse, à Mayotte. Le ministre de l’Intérieur et la nouvelle ministre déléguée aux Outre-mer, Marie Guévenoux, ont visité le 101e département français dimanche 11 février. Situé entre Madagascar et la côte du Mozambique dans l'archipel des Comores, l’archipel est paralysé par des blocages et des barrages routiers depuis le 22 janvier. Des collectifs citoyens, dont le plus actif est «Forces vives», manifestent contre l’insécurité et l’immigration incontrôlée sur l’île depuis trois semaines.

Dès leur arrivée sur le sol mahorais, les ministres ont donc présenté une liste de mesures «extrêmement fortes, nettes, radicales», selon les mots de Gérald Darmanin. La première d’entre elles est «l'inscription de la fin du droit du sol à Mayotte dans une révision constitutionnelle que choisira le président de la République».

La suppression du droit du sol sur l’archipel est censée réduire «littéralement l'attractivité» de l’île, la mesure sera «évidemment circonscrite à l’archipel de Mayotte», a affirmé le ministre. Ce dernier a aussi annoncé la fin des «visas territorialisés» qui n’auront «plus lieu d’être», selon Gérald Darmanin. Jusqu'à maintenant, les titres de séjour délivrés à Mayotte ne sont valides que sur l’archipel.

La loi immigration entrée en vigueur le 25 janvier 2024 exige la détention d’un titre de séjour valide (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Fin du droit du sol à Mayotte : pourquoi la tâche s’annonce compliquée pour Gérald Darmanin ?
Opération escargot dans toute la France : ce que réclament les infirmiers libéraux
Mayotte est le département le plus jeune et le plus pauvre de l'Hexagone
Hommage national à Robert Badinter, économies sur vos facture d'électricité... Le Flash éco du jour
Cancer de Charles III : pour la première fois depuis l’annonce, le roi s’exprime sur sa maladie