La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 931,06
    +8,20 (+0,14 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 448,31
    -6,55 (-0,19 %)
     
  • Dow Jones

    31 097,26
    +321,83 (+1,05 %)
     
  • EUR/USD

    1,0426
    -0,0057 (-0,54 %)
     
  • Gold future

    1 812,90
    +5,60 (+0,31 %)
     
  • BTC-EUR

    18 288,08
    -288,78 (-1,55 %)
     
  • CMC Crypto 200

    420,84
    +0,70 (+0,17 %)
     
  • Pétrole WTI

    108,46
    +2,70 (+2,55 %)
     
  • DAX

    12 813,03
    +29,26 (+0,23 %)
     
  • FTSE 100

    7 168,65
    -0,63 (-0,01 %)
     
  • Nasdaq

    11 127,84
    +99,11 (+0,90 %)
     
  • S&P 500

    3 825,33
    +39,95 (+1,06 %)
     
  • Nikkei 225

    25 935,62
    -457,42 (-1,73 %)
     
  • HANG SENG

    21 859,79
    -137,10 (-0,62 %)
     
  • GBP/USD

    1,2103
    -0,0072 (-0,59 %)
     

Fin d'Internet Explorer : un ingénieur sud coréen érige une tombe pour le navigateur

© ALEXANDER POHL / NURPHOTO / NURPHOTO VIA AFP

À rebours de beaucoup d'autres pays, la Corée du Sud, qui possède l'un des réseaux Internet les plus rapides au monde en moyenne, est restée bizarrement liée à Internet Explorer, à qui Microsoft a officiellement dit adieu mercredi après 27 ans de service. Un ingénieur informatique sud-coréen a décidé de construire une pierre tombale pour le navigateur.

Une pierre tombale installée sur le toit d'un café

En l'honneur de la "mort" du navigateur, l'ingénieur Kiyoung Jung, 38 ans, a installé une pierre tombale sur le toit d'un café de la ville de Gyeongju, dans le sud de la Corée du Sud. Sur la stèle de couleur sombre apparaît la fameuse lettre "e", qui a longtemps trôné sur l'écran de centaines de millions d'ordinateurs, assortie d'une épitaphe : "C'était un bon outil pour télécharger d'autres navigateurs".

Sur internet, les images de ce monument se sont rapidement répandues de manière virale, les utilisateurs du site de médias sociaux Reddit les ayant par exemple approuvées des dizaines de milliers de fois.

Après son lancement, en août 1995, Explorer avait rapidement supplanté le premier navigateur majeur de l'histoire d'internet, Netscape, au point de peser plus de 90% du secteur au début des années 2000. Mais le navigateur avait aussi fini par exaspérer bon nombre d'utilisateurs, qui lui reprochaient ses lenteurs et ses problèmes récurrent...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles