Marchés français ouverture 7 h 23 min
  • Dow Jones

    34 258,32
    +338,48 (+1,00 %)
     
  • Nasdaq

    14 896,85
    +150,45 (+1,02 %)
     
  • Nikkei 225

    29 639,40
    -200,31 (-0,67 %)
     
  • EUR/USD

    1,1696
    0,0000 (-0,00 %)
     
  • HANG SENG

    24 221,54
    +122,40 (+0,51 %)
     
  • BTC-EUR

    37 298,58
    +2 463,92 (+7,07 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 089,55
    +49,07 (+4,72 %)
     
  • S&P 500

    4 395,64
    +41,45 (+0,95 %)
     

Fin de cavale pour l'arnaqueur qui trafiquait les compteurs des voitures

·1 min de lecture

En deux ans, il était parvenu à arnaquer une dizaine de Toulousains. Mais la fuite de cet escroc rusé a finalement pris fin ces derniers jours, rapporte La Dépêche, après quatre ans de cavale. Tout remonte à 2015. A cette époque, l'homme, un Américain d'origine sénégalaise, est installé en France. Se faisant passer pour un spécialiste de l'automobile, il rachetait des véhicules à l'étranger pour les revendre en France.

Son business était simple : il les mettait en vente à des prix "attractifs", précise La Dépêche, mais s'arrangeait pour faire baisser le nombre de kilomètres avant la vente. Ce petit stratagème a finalement été découvert par une dizaine de clients, qui malgré leur scepticisme de prime abord, avaient été rassurés par le fait qu'il disait posséder deux sociétés. Sentant le vent tourner, il avait poussé son escroquerie jusqu'à ouvrir plusieurs comptes dans une banque en les approvisionnant avec de faux chèques et des virements frauduleux, précisent nos confrères.

>> A lire aussi - La police met en garde contre l’arnaque à l’horodateur

Grâce à ces manigances, cet Américain avait réuni la somme de 140.000 euros, assez pour pouvoir fuir loin, très loin même, puisqu'il avait trouvé refuge aux États-Unis. Là-bas, il avait refait sa vie et même trouvé un travail… chez un concessionnaire automobile. Mais entre-temps, la justice française avait poursuivi son enquête, et l'avait condamné d'ailleurs au mois de mars dernier à un an de prison. Il était visé par un mandat d'arrêt (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Des pièces revendues à prix d'or : le nouveau business des vols de pots catalytiques
Les promos des constructeurs auto à ne pas rater en septembre
Climat : plaintes en vue contre les constructeurs allemands
Contrôle technique des deux-roues : Djebbari veut "faire mieux pour plus simple"
La date de sortie du Tesla Roadster (encore) repoussée

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles