La bourse est fermée
  • Dow Jones

    29 969,52
    +85,73 (+0,29 %)
     
  • Nasdaq

    12 377,18
    +27,82 (+0,23 %)
     
  • Nikkei 225

    26 809,37
    +8,39 (+0,03 %)
     
  • EUR/USD

    1,2152
    +0,0037 (+0,30 %)
     
  • HANG SENG

    26 728,50
    +195,92 (+0,74 %)
     
  • BTC-EUR

    15 951,45
    +309,59 (+1,98 %)
     
  • CMC Crypto 200

    380,80
    +6,39 (+1,71 %)
     
  • S&P 500

    3 666,72
    -2,29 (-0,06 %)
     

Pour fin 2020, l'Insee anticipe un chômage à 9,7% et une stagnation du PIB

·1 min de lecture

Le miracle s'éloigne sur le front économique : la reprise de l'épidémie de coronavirus depuis la rentrée et les nouvelles restrictions imposées à certains secteurs devraient peser sur l'activité et stopper le rebond de l'économie française. Mardi, l'Insee a ainsi estimé que le produit intérieur brut (PIB) devrait stagner au dernier trimestre 2020, marquant un coup d'arrêt après le fort rebond du troisième trimestre (+16%).

>> EN DIRECT - Coronavirus : suivez l'évolution de la situation mardi 6 octobre

L'Institut national de la statistique prévoyait jusqu'ici une petite croissance de 1% du PIB au dernier trimestre. Il confirme toutefois sa prévision d'une récession de 9% pour l'ensemble de l'année, quand le gouvernement table, lui, sur une chute du PIB de 10%. "Cette prévision reflète la grande incertitude qui caractérise ces prochains mois", a commenté Julien Pouget, responsable du département de la conjoncture à l'Insee, lors d'une conférence de presse, sans écarter le risque d'une rechute du PIB.

L'investissement en berne

Conséquence : le PIB "resterait, en fin d'année, 5% en deçà de son niveau d'avant crise", soit sans progrès depuis l'été, évalue l'Insee. Funeste présage alors que le gouvernement espère avoir rattrapé en 2022 la perte d'activité due à la crise. Car même si les mesures de restrictions sont plus ciblées que le confinement décidé au printemps, elles vont encore dégrader les perspectives des secteurs concernés, à savoir l'hôtellerie-restauration, les lo...


Lire la suite sur Europe1