La bourse ferme dans 8 h 23 min
  • CAC 40

    6 472,35
    0,00 (0,00 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 725,39
    -29,21 (-0,78 %)
     
  • Dow Jones

    32 803,47
    +76,67 (+0,23 %)
     
  • EUR/USD

    1,0186
    -0,0001 (-0,01 %)
     
  • Gold future

    1 790,40
    -0,80 (-0,04 %)
     
  • BTC-EUR

    23 324,77
    +549,53 (+2,41 %)
     
  • CMC Crypto 200

    551,80
    +16,57 (+3,10 %)
     
  • Pétrole WTI

    89,76
    +0,75 (+0,84 %)
     
  • DAX

    13 573,93
    -88,77 (-0,65 %)
     
  • FTSE 100

    7 439,74
    0,00 (0,00 %)
     
  • Nasdaq

    12 657,55
    -63,04 (-0,50 %)
     
  • S&P 500

    4 145,19
    -6,75 (-0,16 %)
     
  • Nikkei 225

    28 249,24
    +73,37 (+0,26 %)
     
  • HANG SENG

    20 041,18
    -160,76 (-0,80 %)
     
  • GBP/USD

    1,2098
    +0,0028 (+0,23 %)
     

Figeac Aéro : redécollage partiel

Son actualité. Après les turbulences du Covid, le sous-traitant aéronautique entrevoit la reprise. Sur l’exercice clos fin mars, son chiffre d’affaires s’est envolé de 37,8%, à 282 millions d’euros. Les efforts de réduction des coûts portent leurs fruits, en témoigne la multiplication par 16 de l’excédent brut d’exploitation (Ebitda), qui monte à 32 millions. Surtout, le groupe lotois a arrêté de brûler du cash, et entend continuer sur cette voie d’ici mars 2025. À cet horizon, il vise à retrouver l’activité enregistrée avant la crise sanitaire, avec un chiffre d’affaires compris entre 400 et 430 millions d’euros et 67 à 73 millions d’Ebitda. Notre analyse Malgré la récente restructuration financière, marquée par une augmentation de capital réservée au fonds de soutien à la filière piloté par Tikehau (devenu deuxième actionnaire après le PDG-fondateur, Jean-Claude Maillard), la dette nette reste élevée, à 304 millions d’euros, soit 320% des capitaux propres. Nous restons prudents sur la valeur, freinée par l’absence d’intérêt spéculatif à court terme. Vendez. [FGA] Objectif : 4,50 euros. Profil : spéculatif. Prochain rendez-vous : résultats semestriels, mi-décembre.   Cliquez ici pour lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles